Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lille : Martine Aubry envisage la pose d'une plaque devant la statue de Faidherbe

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

La marie de Lille (Nord) Martine Aubry pense à faire poser une plaque devant la statue du général Faidherbe à Lille. Ce week-end plus de 200 manifestants ont demandé le retrait du monument.

La veille de la découvert des tags, des manifestants demandaient le retrait de la statue du général Faidherbe.
La veille de la découvert des tags, des manifestants demandaient le retrait de la statue du général Faidherbe. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Martine Aubry envisage de faire poser une plaque explicative devant la statue du général Faidherbe, place Richebé à Lille (Nord). 

L'intervention de la maire sortante, candidate à sa propre succession dans l'émission le Talk du Figaro intervient deux jours après une manifestation qui a rassemblé plus de 200 personnes pour demander le retrait du monument - y voyant un symbole du colonialisme - ou à défaut la pose d'une plaque pour une "contextualisation". Le général Faidherbe a en effet été gouverneur du Sénégal au XIXème.

"Si le général Faidherbe est là, ce n'est pas pour sa conquête du Sénégal" a rappelé Martine Aubry mais parce qu'il a "gagné une bataille extrêmement importante pour Lille : la bataille de Bapaume contre les Prussiens en 1876".

D'après l'élue, il faut "expliquer ce qu'il a fait que nous honorons et et ce qu'il a fait que nous désapprouvons".

Une commission pour s'occuper des noms de rue et des statues

"Je vais demander, si je suis réélue, à une commission qui s'occupe de la nomination des rues mais aussi des statues et sculptures, de travailler, car il faut garder l'histoire, c'est notre histoire, et en même temps dire aujourd'hui ce qu'on ne partage pas" a conclu Martine Aubry.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu