Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Lille : militants écologistes et antispécistes mobilisés contre les animaux sauvages dans les cirques

-
Par , France Bleu Nord

Alors que les élus lillois doivent se prononcer, ce jeudi soir, sur la proposition du groupe écologiste d'interdire l'utilisation des animaux sauvages dans les cirques qui font étape dans la capitale des Flandres, une quinzaine de militants se sont rassemblés ce mercredi devant la mairie de Lille.

Une quinzaine de militants écologistes et antispécistes étaient mobilisés, ce mercredi, devant la mairie de Lille pour demander l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques
Une quinzaine de militants écologistes et antispécistes étaient mobilisés, ce mercredi, devant la mairie de Lille pour demander l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques

Lille, France

Sur leurs pancartes, des slogans : "Les animaux ne sont pas des jouets", "Cirque égal emprisonnement". Une quinzaine de militants écologistes et antispécistes étaient réunis, ce mercredi matin devant la mairie de Lille, pour soutenir la proposition des élus Europe Ecologie Les Verts d'interdire les cirques qui utilisent les animaux sauvages dans leurs spectacles. Une proposition qui sera débattue, ce jeudi soir en conseil municipal.

Arnaud est enquêteur pour la SPA de Tourcoing, il inspecte régulièrement les cirques qui mettent en scène des animaux sauvages. Le militant écologiste témoigne de la maltraitance animale. "Des dromadaires attachés dans des camions, muselés, auxquels on donne des coups de poing pour les faire obéir. C'est le genre de choses que l'on voit souvent." Les cirques, eux, se défendent de toute maltraitance et assurent au contraire protéger les animaux sauvages et tisser une vraie amitié avec les bêtes. Mais pour Annick, militante antispéciste, la vie des circassiens ne convient à aucun animal. "Ces animaux qui passent de ville en ville toute l'année pour le divertissement de certains. Non ! Ce n'est pas un divertissement.

Pire encore. Pour Charlotte, antispéciste et membre d'Europe écologie les verts, les animaux dans les cirques, c'est tout simplement de l'esclavage. "Quand on sait derrière qu'il y a des animaux qui souffrent, qui sont torturés, la poésie du cirque s'en va. C'est comme si on faisait un spectacle avec plein d'esclaves."

Selon un récent sondage Ifop pour la Fondation 30 millions d'amis, 67% des Français souhaitent que l'on interdise l'utilisation des animaux sauvages dans les cirques.