Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limitation à 80 km/h en Sarthe : de la prévention mais pas de PV avant fin juillet selon le préfet Nicolas Quillet

lundi 2 juillet 2018 à 17:36 Par Christelle Caillot, France Bleu Maine

Les opérations de sensibilisation au changement de vitesse vont se multiplier durant tout le mois de juillet en Sarthe. Il y en avait une ce lundi à Ecommoy. Pour le moment, il s'agit surtout de faire de la prévention.

La limitation de vitesse est passée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central
La limitation de vitesse est passée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central © Maxppp - Xavier de Fenoyl

Écommoy, France

Les gendarmes de la Sarthe ont effectué une opération de contrôle ce lundi pour sensibiliser les automobilistes au passage à 80 km/h de la vitesse au lieu de 90. Il s'agissait surtout de faire de la prévention. Ce sera le cas pendant tout le mois de juillet assure le préfet de la Sarthe, Nicolas Quillet.

De la pédagogie mais pas de PV

"Dans un premier temps, il faut être très pédagogique" a déclaré Nicolas Quillet, préfet de la Sarthe lors du contrôle de ce lundi à Ecommoy. "C'est pourquoi, j'ai demandé à la gendarmerie de multiplier ce type d'opérations. Au mois jusqu'à la fin du mois de juillet, la consigne est de faire plus de pédagogie que de sanctionner. Bien sur, si un automobiliste roule à 140 km/h sur ce type de route, là il sera sanctionné.

Jean-Noël, l'un des automobilistes contrôlé à Ecommoy - Radio France
Jean-Noël, l'un des automobilistes contrôlé à Ecommoy © Radio France - Christelle Caillot

Une action différemment appréciée par les automobilistes

Jean-Noël par exemple s'est plié volontairement à ce contrôle mais pour lui : " le contrôle ne me dérange pas mais personnellement, je pense que ce n'est pas une bonne solution. J'espère que ça sauvera des vies mais je n'en suis pas convaincu du tout. Je fais partie des gens qui pensent que l'on est systématiquement contrôlé sur la route et je pense que ça n'aura pas un grand effet". Jean-Noël fait plus de 50.000 km par an. 

Autre automobiliste contrôlé ce lundi, Jean-Claude qui est à la retraite. Il comprend et accepte tout à fait le changement de réglementation : "moi j'ai le régulateur, je le coince à 80, donc déjà il n'y a pas de problème. Et puis, j'ai toujours respecté les limitations, donc pour moi, il n'y a pas de souci. Je trouve que c'est plutôt une bonne chose si çà peut faire diminuer le taux de mortalité".  

Les risques en cas d'excès de vitesse

Des radars automatiques déjà calibrés à 80km/h

Alors, si sur les contrôles des forces de l'ordre, il y a une marge de tolérance, les radars automatiques eux sont calibrés à 80km/h depuis dimanche 1er juillet. Cela représente 1.870 appareils dont une vingtaine en Sarthe. Attention donc à ne pas dépasser la nouvelle limitation car la contestation ne sera pas possible, hors cas exceptionnel comme une erreur de panneau. Et même si vous n’étiez pas au courant, ou que votre GPS n’était pas à jour, le PV peut faire très mal.

Du retrait d’un point à la suspension de permis

Ainsi, pour un excès de vitesse à 100km/h au lieu de 80, vous risquez le retrait d’un point, et une amende forfaitaire de 68 euros. Si votre vitesse se situe de 20 à 30km/h au-dessus de la limite autorisée, l’amende augmente. Ainsi, si vous êtes pris à 107km/h, au lieu de 80, il vous en coûtera 2 points et 135 euros d’amende. Cette amende reste valable lorsque l’excès de vitesse dépasse les 30, 40 et jusqu’à 49km/h au-dessus de la limite. En revanche, vous risquez de perdre trois points, pour un excès de vitesse égal à 30km/h et inférieur à 40km/h.

Ensuite, si l’excès de vitesse est égal à 40km/h et inférieur à 50km/h, c'est quatre points en moins. Ces grands excès de vitesse peuvent aussi vous emmener devant les tribunaux. Le contrevenant risque alors jusqu’à trois ans de suspension de permis, l’obligation d’effectuer un stage et la confiscation immédiate du permis (pour une infraction commise à 40km/h et inférieur à 50km/h).

Enfin, les cas de très grands excès de vitesse (égal ou supérieur à 50km/h) sont eux sanctionnés d’une amende forfaitaire de 1.500 euros, et d'un retrait de six points. Le juge peut également suspendre le permis de conduire pendant trois ans, avec confiscation immédiate du permis comme du véhicule.

Des peines qui sont plus lourdes si vous êtes en état de récidive ou/et si vous avez consommez de l'alcool et des stupéfiants.

Les prochains contrôles en Sarthe des gendarmes sont prévus ce mercredi sur la départementale 357 au niveau de Saint-Calais.