Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limitation à 80 km/h, la nouvelle carte en Côte-d'Or

dimanche 1 juillet 2018 à 5:00 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Après des mois de contestation, la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes à double sens et sans séparateur central est entrée en vigueur ce dimanche 1er juillet. En Côte-d'or la mesure concerne quelques 6000 kilomètres de routes.

Depuis le 1er juillet, la vitesse est abaissée à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens et sans séparateur.
Depuis le 1er juillet, la vitesse est abaissée à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens et sans séparateur. © Maxppp - Stéphane MARC

Côte-d'Or, France

Après des mois de contestation, la limitation de vitesse à 80 km/ h sur les routes à double sens et sans séparateur central est entrée en vigueur ce dimanche 1er juillet. Objectif affiché du gouvernement : réduire le nombre de morts et de blessés graves, soit sauver 350 à 400 vies par an au niveau national. 

Une mesure mal comprise surtout en milieu rural

Une mesure mal comprise et dénoncée depuis plusieurs mois par l'association 40 millions d'automobilistes et la Fédération des motards en colère, mais aussi par des élus locaux. La contestation la plus importante vient surtout des secteurs ruraux et des régions enclavées où se situent la plupart des routes concernées. Certaines professions estiment carrément que cela va nuire à leur activité. 

Catherine Pocard est infirmière libérale, elle fait des remplacements partout en Bourgogne et pour elle cela n'aura qu'une conséquence

Mais une mesure phare pour les associations de prévention routière 

Mais pour les associations de prévention routière, c'est une "mesure phare" estime Yves Lemaire, le directeur de l'association de prévention routière en Bourgogne Franche-Comté.

Yves Lemaire, le directeur de l'association de prévention routière en Bourgogne Franche-Comté.

Il faut arrêter de raisonner en terme de perte de temps et de perte d'argent, il faut raisonner en terme de gain de vie et une vie ça n'a pas de prix - Catherine Pepoz, la présidente de la Ligue contre la violence routière en Côte-d'Or.

"C'est mathématique" ajoute Catherine Pepoz, la présidente de la Ligue contre la violence routière en Côte-d'Or. "On va sauver des vies, à partir du moment où un véhicule roule moins vite, il y a une meilleure anticipation et la distance d’arrêt va se réduire et si la vitesse est moins élevée, le choc est moins violent et les blessures moins graves".

4.500 kms de routes concernés 

Sur les quelques 6.000 kilomètres de routes que compte le département, un peu plus de 4500 kms sont concernés par la mesure. Seules 38 sections ou portions de routes resteront limitées à 90 km/h. Le département a commandé 100 panneaux dont 62 panneaux comportant le fameux 80 km. Ils ont tous été installés mais ne seront débâchés que lundi matin. Une façon pour François Sauvadet le patron du département de souligner à nouveau l'absence de concertation avec les élus locaux sur cette mesure.