Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limitation à 80 km/h : nouvel appel à manifester partout en France ce week-end

vendredi 13 avril 2018 à 18:54 Par Viviane Le Guen, France Bleu

La Fédération française des motards en colère (FFMC) et l’association 40 millions d’automobilistes appellent de nouveau à manifester contre la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires samedi et dimanche.

Les motards en colère ont déjà manifesté à plusieurs reprises depuis février
Les motards en colère ont déjà manifesté à plusieurs reprises depuis février © Maxppp - Franck Dubray

La Fédération française des motards en colère (FFMC) et l’association 40 millions d’automobilistes appellent de nouveau à manifester contre la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires samedi et dimanche dans près de 70 départements.

"Nous entendons utiliser tous les leviers nécessaires pour faire en sorte que le Gouvernement renonce à cette mesure aberrante" précise Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d'automobilistes dans un communiqué.

Les trois quarts des Français opposés à cette mesure

"Les Françaises et les Français ça les ennuie , toujours qu'on régule la route" a commenté Emmanuel Macron jeudi, sur TF1  avant de s'engager à rendre "transparent les résultats [de l'expérimentation qui doit durer deux ans]. Si ça ne marche pas, on ne continuera pas." Le chef de l'Etat a également précisé que "l'argent perçu, s'il y a des contraventions (...)" sera réinvesti "dans les hôpitaux qui soignent les blessés de la route."

Selon un sondage publié le 10 avril, les automobilistes sont largement opposés (76%) à l'abaissement de la limitation de vitesse prévue le 1er juillet. Plus de la moitié des automobilistes (52%) estime que baisser la limitation de vitesse constitue une taxe déguisée. 36% juge cette mesure inutile. Pour les automobilistes, l'alcool et le téléphone sont de plus grands dangers.
 

Une mesure contestée par des élus de départements ruraux

La mesure cristallise également la colère de plusieurs élus de départements ruraux. Mardi, le Conseil départemental des Hautes-Alpes s'est officiellement prononcé, en votant pour le maintien de la limitation de vitesse maximale à 90 km/h sur les 1.935 kilomètres des routes gérées par le département. 

Une délibération symbolique qui devrait être rapidement invalidée par les services du contrôle de la légalité de la préfecture. D’après le gouvernent, 55% des accidents mortels ont eu lieu sur les routes secondaires en 2016.