Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limitation de vitesse à 80 km/h : des motards mobilisés près d'Yvetot

Sainte-Marie-des-Champs, France

Deux mois avant l'entrée en vigueur de l'abaissement de la vitesse sur les routes secondaires, nouvelle journée de mobilisation pour les bikers. Une petite cinquantaine s'est réunie autour d'un barbecue à Sainte-Marie-des-Champs.

Une petite cinquantaine de motards s'est rassemblée samedi à Sainte-Marie-des-Champs près d'Yvetot
Une petite cinquantaine de motards s'est rassemblée samedi à Sainte-Marie-des-Champs près d'Yvetot © Radio France - Victoria Koussa

"C'est pour faire du pognon", le sentiment de Régis, motard depuis trente ans, qui reflète celui de ses amis bikers de Seine-Maritime réunis une fois de plus samedi, cette fois près d'Yvetot à Sainte-Marie-des-Champs avant de rejoindre la préfecture pour 15 heures. D'après eux, en voulant baisser la vitesse sur les départementales et les nationales à 80 km/h au lieu de 90, le gouvernement vise une fois de plus le porte-monnaie des deux-roues.

L’œil rivé sur le compteur

Pour les motards de Seine-Maritime, qui n'étaient pas nombreux samedi - une petite cinquantaine à cause de ce jour de grand soleil, de vacances et de veille d'une nouvelle semaine de pont -, l'Etat ne veut pas régler le fléau de la vitesse responsable d'accidents mortels sur les routes, mais souhaite par dessus tout "s'en mettre plein les poches" d'après Jean-Robert, un retraité.

"Il faut surtout de la prévention, insiste Gwénael Lamoureux, coordinateur de la Fédération française des motards en colère de Seine-Maritime, c'est bien beau de vouloir investir l'argent des contraventions dans les services d'urgence, mais nos impôts ne servent-ils pas déjà à ça ?".

Tous jurent malgré tout respecter les 80 km/h qui entrent en vigueur en juillet prochain.

ECOUTEZ - Reportage auprès des motards en colère de Seine-Maritime.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess