Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Limoges : un barrage filtrant des "gilets jaunes" au centre routier pour demander moins de poids lourds

lundi 21 janvier 2019 à 1:04 Par Adèle Bossard, France Bleu Limousin

Une quarantaine de "gilets jaunes" ont organisé un barrage filtrant des sorties du centre routier au nord de Limoges ce dimanche soir. Ils protestent contre la densité du trafic des poids lourds et demandent des investissements dans le ferroviaire.

Les "gilets jaunes" ont filtré les sorties du centre routier de Limoges entre 22h et minuit.
Les "gilets jaunes" ont filtré les sorties du centre routier de Limoges entre 22h et minuit. © Radio France - Adèle Bossard

Limoges, France

Les "gilets jaunes" restent mobilisés après plusieurs manifestations ce samedi en Limousin. Ce dimanche soir, ils étaient une quarantaine au centre routier au nord de Limoges pour une opération nocturne à l'appel du Collectif citoyens 87. Entre 22 heures et minuit, ils ont filtré les camions étrangers qui reprenaient la route après le week-end, pour demander une baisse du trafic routier. 

Miser sur le ferroviaire plus que sur le trafic routier, réclament les "gilets jaunes". - Radio France
Miser sur le ferroviaire plus que sur le trafic routier, réclament les "gilets jaunes". © Radio France - Adèle Bossard
Les "gilets jaunes" demandent davantage d'investissement dans le ferroutage. - Radio France
Les "gilets jaunes" demandent davantage d'investissement dans le ferroutage. © Radio France - Adèle Bossard

Les "gilets jaunes" avaient prévu une pile de palettes, pour bloquer les deux sorties du centre routier mais aussi pour alimenter un feu et inviter les chauffeurs de poids-lourds étrangers à se réchauffer. Un groupe de routiers accepte volontiers un café, la plupart repartent avec le sourire.

Les routiers ne sont bloqués que quelques minutes. Juste le temps pour les "gilets jaunes" d'expliquer les revendications : il faut miser davantage sur le ferroviaire et réduire le trafic routier. "Pour moi qui fais Limoges-Poitiers, je vous assure, c'est un vrai calvaire, surtout avec le 80 km/h, on se retrouve pris en sandwich entre les camions", explique Joëlle, qui est l'initiative de cette soirée d'action. "Et on a un réseau ferré complètement à l'abandon. On a fermé des lignes pour mettre des cars : expliquez-moi d'où vient la pollution Monsieur Macron, des trains ou des cars ?"

Montrer que l'écologie est une préoccupation des "gilets jaunes"

Car les "gilets jaunes" veulent montrer qu'ils se préoccupent aussi d'écologie. "La preuve, on bloque avec des palettes et pas avec des pneus qui flambent", indique l'un des participants. "Cette opération vise aussi les taxes parce qu'on est taxés, nous Français, toute l'année, et eux [les chauffeurs routiers étrangers] ne sont pas taxés alors qu'ils polluent plus que nous avec leurs vieux camions."

Les "gilets jaunes" ont bloqué le passage à l'aide de palettes. - Radio France
Les "gilets jaunes" ont bloqué le passage à l'aide de palettes. © Radio France - Adèle Bossard

Car si le pouvoir d'achat reste la revendication principale des manifestants, l'écologie fait aussi partie des doléances recensées, en ligne, par ce collectif de "gilets jaunes" de Haute-Vienne.