Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limoges : l'appli Too good to Go débarque pour éviter le gaspillage

lundi 27 novembre 2017 à 8:28 - Mis à jour le lundi 27 novembre 2017 à 11:10 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin

C'est une application mobile, pour smartphone, en vogue. Elle a fait de la lutte anti-gaspillage son credo. Cette application permet aux utilisateurs d'avoir accès aux invendus des commerces partenaires. Une dizaine de commerces lance l'opération sur Limoges.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - N.T

Limoges, France

En trois clics, on peut commander son petit-déjeuner du matin. Il faut juste penser à aller le récupérer la veille au soir. "C'est un panier surprise, le client ne sait pas ce qu'il achète", explique Delphine, qui travaille dans une boulangerie du centre-ville de LImoges. "On va faire en sorte de ne pas vous mettre 12 euros de pain. Mais on va varier les plaisirs avec des gâteaux et des viennoiseries", ajoute-t-elle.

L'application Too good to Go permet de lutter contre le gaspillage. Pour les utilisateurs de l'application mobile, il sera possible d'acheter, à des prix très réduits, les invendus des commerces partenaires. Une dizaine s'est déjà engagée sur Limoges. Mais c'est bien une start-up parisienne qui est à l'origine du projet. Camille Colbus est la directrice des opérations : "Limoges était une des grandes villes où on n'était pas encore présent, et on avait de nombreuses demandes d'utilisateurs et de commerçants. On a eu un peu plus de 4.000 téléchargements de l'application", souligne la directrice des opérations.

Un test concluant ?

Mais tout n'est pas rose pour autant, comme le précise Olivier Louchart, un des commerçants partenaires : "pour la simple et bonne raison qu'on lutte contre le gaspi, OK, mais au niveau de la vente des boîtes, si un client repart avec 4 boîtes, je pense qu'on ne va pas le revoir pendant un long moment", conclut-il. Surtout si le client en question repart avec sept baguettes, dix pains aux raisins et trois gâteaux. Mais pour l'instant, l'application ne fait que démarrer. Le test sera-t-il concluant sur Limoges ? Réponse à partir de ce mardi.

Liens : application Androïd ou application iTunes.