Société

Limoges : la piétonnisation de la rue Jean Jaurès a-t-elle été concluante ?

Par Julien Balidas, France Bleu Limousin dimanche 4 septembre 2016 à 18:45

Les piétons n'ont pas eu à se retourner pour voir si une voiture arrivait.
Les piétons n'ont pas eu à se retourner pour voir si une voiture arrivait. © Radio France - Julien Balidas

Tout le weekend, la rue Jean Jaurès, en plein cœur de Limoges, a été fermée à la circulation. Un test de piétonnisation voulu par la mairie pour rendre la vie plus agréable aux commerçants et aux habitants. Le bilan est plutôt positif.

Le centre-ville de Limoges a été très calme ce weekend.  La rue Jean Jaurès était en grande partie réservée aux piétons jusqu'à dimanche soir. La mairie a testé la piétonnisation du haut de cette artère à l'occasion de la grande braderie des commerçants.

"S'il y avait eu des voitures, je ne serais pas venue"

Dans les rues, des bruits de talon, des poussettes reines du pavé, des commerçants qui discutent avec les clients... Et pas un bruit de moteur pour couvrir tout ça. Emilie valide l'initiative : "Avec le bébé c'est beaucoup plus facile de circuler. En plus ça génère un peu de monde un dimanche alors que d'habitude c'est calme. C'est sympa." Et s'il y avait eu des voitures ? "Ah je ne serais pas venue."

Sarah, des sacs pleins les mains,  valide aussi et aimerait que ça se reproduise plus souvent. A une condition : "que l'on donne les moyens aux gens de venir via les transports en commun par exemple." Gilbert aussi se range du côté d'Emilie et de Sarah : "C'est bien pour les riverains, c'est plus calme." Avec un petit bémol quand meme : "Je ne suis pas sûr que les gens viendraient dans les magasins si la rue était piétonne tout le temps."

Les commerçants ont fait du chiffre

Là heureusement, le test de piétonnisation était calqué sur la braderie, et les commerçants qui y ont participé ont vu juste. Alexandre, le directeur du magasin Devred savoure un "weekend très positif :  sur ces trois jours, on a fait autant de ventes que trois samedis de décembre."

il faudra maintenant attendre les fêtes de fin d'année pour traverser la rue Jean Jaurès sans risquer de se faire écraser. L'opération sera renouvelée les weekends avant Noël.