Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limoges: le futur éco-quartier de la Caserne Marceau divise les habitants

-
Par , France Bleu Limousin

La mairie de Limoges dévoile son projet pour le quartier de la Caserne Marceau. Celle-ci devrait être en partie rasée pour laisser place à un éco-quartier. Un projet qui enthousiasme certains habitants, mais qui en effraie d'autres.

Avec ses 4Ha et demi le site de la Caserne Marceau est au coeur du projet d'éco-quartier.
Avec ses 4Ha et demi le site de la Caserne Marceau est au coeur du projet d'éco-quartier. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

C'est le début de la concertation autour de l'avenir de la Caserne Marceau à Limoges. Ce samedi, notamment, la mairie a organisé une matinée portes-ouvertes. Objectif, faire découvrir le site actuel, et le projet qui lui est destiné.
Le site, acquis en 2011 par la ville, accueille depuis près de 5 ans la Police Municipale et le forum des associations depuis 2015. Désormais, la mairie souhaite y créer un éco-quartier et les travaux pourraient débuter en 2022. Les bâtiments de l'ancienne caserne devraient être en partie détruits, pour laisser place à des habitations, des commerces ou encore des activités de service. Un choix qui enthousiasme certains habitants qui y voient l'occasion de redynamiser leur quartier tandis que d'autres craignent que le site, et le quartier, ne soient totalement dénaturés.

Dynamiser le quartier Carnot-Marceau 

Parmi les visiteurs justement, Jean-Jacques et Monique sont venus découvrir le projet. Il faut dire qu'ils sont très attachés à leur quartier et à la Caserne Marceau "Elle est née ici et son papa était officier de réserve, alors vous pensez bien !" lance Jean-Jacques en souriant. Le projet l'enthousiasme, pas simplement pour la caserne mais pour l'ensemble du quartier. Il reconnaît bien volontiers que celui-ci est resté dans son jus. _"_Ca va redonner une impulsion, y compris pour les propriétaires comme nous, _pour rénover et réhabiliter le quartier"_explique-t-il. 

Que faire des bâtiments militaires ? 

L'impulsion passe notamment par un vrai chamboulement. Au coeur du projet de réhabilitation, la caserne, donc, et ses quatre hectares et demi. Les bâtiments militaires ne devraient pas être totalement conservés explique Emmanuel Joly, directeur de projet à la mairie de Limoges. _"_Les deux corps majestueux vont être maintenus avec des activités plutôt tournées vers le tertiaire et le service". Le reste devrait en revanche être rasé. Ce que déplorent certains habitants comme Marie et son amie, toutes deux ont grandi dans le quartier. Marie est encore un peu stupéfaite "Je ne pensais pas que le projet était si abouti". 

Les grands bâtiments militaires seront les seuls conservés sur le site de l'ancienne Caserne Marceau. - Radio France
Les grands bâtiments militaires seront les seuls conservés sur le site de l'ancienne Caserne Marceau. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Entre 300 et 350 logements neufs prévus 

Ce qui inquiète Marie, en plus de la suppression des vieilles pierres, c'est la construction d'immeubles. Pas plus de 4 à 5 étages assure Emmanuel Joly qui précise également que les futurs habitants seront aussi bien des séniors que des plus jeunes et que la question n'est pas totalement arrêtée. Au total 300 à 350 logements neufs devraient voir le jour. Mais, Marie, elle espère être entendue durant la phase de concertation. " Je viens d'acheter une maison que l'on a entièrement rénovée. La qualité de vie est super, la vue est magnifique et justement on aimerait bien ne pas la perdre" précise-t-elle avant de poursuivre " J'espère que la concertation va servir à réduire le nombre de logements ou déplacer les zones de logements qui sont très proches des habitations actuelles". 

Emmanuel Joly chef de projet à la mairie de Limoges a présenté le futur éco-quartier aux habitants. Si l'allée piétonne enthousiasme, la construction d'immeubles d'habitation inquiéte - Radio France
Emmanuel Joly chef de projet à la mairie de Limoges a présenté le futur éco-quartier aux habitants. Si l'allée piétonne enthousiasme, la construction d'immeubles d'habitation inquiéte © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Les espaces verts au coeur des demandes 

Mais le projet inclut également une vaste allée piétonne, et un travail sur les espaces verts. Une sorte de poumon dans ville, et surtout dans le quartier. L'idée est plébiscitée par les habitants . Ce samedi matin à travers les conversation on observe que l'idée a rapidement trouvé son public. C'est d'ailleurs un véritable plus pour Gisèle qui s'imagine déjà dans ce nouvel espace "Je me dis que ça peut être un lieu de rencontres entre les générations, avec un site bien arboré. J'imagine des lieux pour s'asseoir, des lieux pour lire et aussi des lieux pour jouer".

En tous cas, Gisèle, comme bon nombre d'habitants du quartier, a fait savoir qu'elle n'imaginait pas les lieux sans les bâtiments militaires ou, a minima, leurs façades, traces du passé mais aussi symboles de l'âme de tout un quartier. 

INFORMATIONS : Des ateliers participatifs sont organisés le mercredi 19 juin et le lundi 24 juin. Il faut s'inscrire sur le site de la mairie avant le 11 juin ( mardi )  •