Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limoges part en guerre contre le "street pooling"

mercredi 20 juin 2018 à 16:43 Par Nathalie Col, France Bleu Limousin et France Bleu

En cette période de forte chaleur, la mairie de Limoges rappelle que le "street pooling" est interdit et passible de lourdes amendes et peines de prison. L'été dernier, la ville était déjà partie en guerre contre les geysers sauvages créés dans certains quartiers en ouvrant les bouches incendie.

Chaque été dans certains quartiers, des jeunes ouvrent des bouches incendie pour créer des geysers sauvages et se rafraîchir (photo d'illustration)
Chaque été dans certains quartiers, des jeunes ouvrent des bouches incendie pour créer des geysers sauvages et se rafraîchir (photo d'illustration) © Maxppp - Guillaume Squinazi

Limoges, France

C'est une pratique tentante quand le mercure grimpe, mais "illégale et préjudiciable", contre laquelle la mairie de Limoges part en guerre en ce début d'été. La ville rappelle que le "street pooling" est passible de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. Cette pratique, qu'on pourrait traduire par "piscine de rue" consiste à ouvrir les bouches incendies pour faire un geyser et se rafraîchir. L'été dernier déjà on avait observé ça dans certains quartiers de Limoges, quand il s'est mis à faire très chaud. 

Des plaintes systématiques

Premier problème : ça gaspille de l'eau, avec une perte d'environ 200 m³ pour l'ouverture d'une bouche pendant une heure. C'est l'équivalent de ce que consomme une famille durant une année complète. Plus grave encore, ça ralentirait l'intervention des pompiers en cas d'incendie. La mairie de Limoges indique donc qu'elle portera plainte systématiquement en cas d'ouverture d'une bouche à incendie. Elle invite également toute personne qui en serait témoin à le signaler en appellant la station de distribution de l'eau, au 05.55.04.46.00.

Des sorties et animations sont prévues pour éviter les tentations

Pour dissuader les jeunes de créer ces geysers sauvages,  des jeux de rafraîchissement seront proposés dans les quartiers de La Batside et de Beaubreuil, en cas de fortes chaleurs. Une fois par semaine, des sorties baignades seront aussi proposées aux enfants sur des plans d’eau du département. Des sorties pêche ou vers les lacs de la Région seront aussi proposées aux familles par l'intermédiaire des centres sociaux des deux quartiers.