Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : près de 200 femmes se rassemblent pour dénoncer les violences

-
Par , France Bleu Limousin

200 manifestantes ont tenues, malgré la crise sanitaire, à se rassembler dans le centre ville de Limoges. Un rassemblement pour dénoncer les violences faites aux femmes.

Le rassemblement avait lieu place d'Aine à Limoges
Le rassemblement avait lieu place d'Aine à Limoges © Radio France - Mickaël Chailloux

Les chants ont résonné sur la place d'Aine, devant la Cour d'Appel de Limoges. Près de 200 manifestantes se sont données rendez-vous pour se soutenir, alors que ce mercredi est la triste journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Le debout, hymne du MLF, entonné 

Rassemblées en rond, une chorale a animé la soirée, dans la nuit, et sous la lumière d'un lampadaire de la place. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les slogans inscrits sur les pancartes étaient unanimes : les femmes doivent prendre la parole et dénoncer toutes les violences dont elles sont victimes.

"Ne me libérez pas, je m'en charge"
"Ne me libérez pas, je m'en charge" © Radio France - Mickaël Chailloux
"On ne nait pas femme, on en meurt"
"On ne nait pas femme, on en meurt" © Radio France - Mickaël Chailloux
Les féminicides doivent être reconnus comme tel
Les féminicides doivent être reconnus comme tel © Radio France - Mickaël Chailloux

De nombreuses manifestations sont organisées un peu partout en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess