Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limoges: quand les skateurs arrivent en ville

-
Par , France Bleu Limousin

Depuis plusieurs mois la petite planche à roulette fait son grand retour. Longtemps contre-culture, le skate s'impose désormais dans les publicités, les clips musicaux. Après Perpignan, Bordeaux ou Montpellier, Limoges tombe aussi sous le charme des skateurs.

Chaque jour les passionnés de skate se retrouvent place d'Aine à Limoges.
Chaque jour les passionnés de skate se retrouvent place d'Aine à Limoges. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

Depuis  quelques mois la pratique du skate revient en force, notamment chez les plus jeunes. Comme d'autres grandes villes (Perpignan, Bordeaux, Montpellier) avant elle, Limoges n'échappe pas au phénomène et les skateurs y font leur grand retour.  Associations, écoles, magasin spécialisé se développent alors qu'un Skate Park doit voir le jour  au Jardin d'Orsay. Plus qu'un sport, le skate est une culture, une "contre-culture" selon ceux qui le pratiquent. Chaque jour, et particulièrement le mercredi et le samedi, ils sont plusieurs dizaines à investir le vieux Skate Park John Lennon, le plus ancien "streetpark" de France construit en 1991, ou bien la place d'Aine

Une autre manière de voir la ville 

Ils y enchainent les figures, sur les grandes lignes droites de la place ou en dévalant les marche. Ruben a découvert la petite planche à roulette grâce à son oncle et ses copains. Il s'est lancé dans la pratique il y a presque deux ans " je viens souvent, une fois par semaine minimum" confie l'adolescent."Quand tu roules, les sensations sont agréables, j'aime bien aussi quand tu apprends de nouvelles figures " .

Léo va plus loin, le skate c'est aussi une autre manière de voir sa ville de la "relire". "Au lieu de voir la ville comme un endroit dans lequel on passe c'est dire, moi je vais m'arrêter là, moi ici j'y vois des curb, des marges, des gaps , des rails, des flatbarres" .

Place d'Aine petits et grands enchainent les figures tout au long de l'après-midi - Radio France
Place d'Aine petits et grands enchainent les figures tout au long de l'après-midi © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Un moyen de déplacement ludique et écologique 

Comme Léo, Eric skate depuis plusieurs années, et ce renouveau il le constate au quotidien " Tous les jours il y a de nouveaux petits skateurs qui arrivent, qui s'achètent une planche au magasin. Je pense qu'on est une bonne cinquantaine ou soixantaine. La famille s'agrandit doucement mais sûrement" selon le jeune homme. 

Dans son magasin dédié au skate, Adrian voit arriver chaque jour de nouveaux clients  - Radio France
Dans son magasin dédié au skate, Adrian voit arriver chaque jour de nouveaux clients © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Cette arrivée de nouveaux skateurs, jeunes et moins jeunes, garçons comme filles, Adrian l'observe lui aussi, chaque jour, dans l'unique magasin spécialisé de la ville. Il faut dire que la planche à roulette à quelques arguments à faire valoir "Une planche de skate, on surfe, on est sur le bitume. On est dans des tendances où les centres-villes sont de plus en plus piétons, où on chasse un peu les voiture du centre-ville. Je trouve que c'est un beau moyen de locomotion, quand on sait s'en servir, en plus _ça prend moins de place qu'un vélo. C'est plus ludique_. C'est classe !" .

Tellement classe, que la contre-culture d'hier s'affiche désormais dans les clips musicaux mais aussi les publicités de marques comme Hermès.

Choix de la station

France Bleu