Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limousin : Limoges continue de perdre des habitants, la Corrèze attire de nouveaux résidents

-
Par , France Bleu Limousin

L'Insee a publié ses chiffres du recensement de l'année 2018. C'est à partir de ces statistiques que sont calculées le nombre d'habitants au 1er janvier 2021. Limoges continue de perdre des habitants. En Corrèze et en Haute-Vienne, les populations restent stables mais pas pour les mêmes raisons.

Brive a gagné 0,4% d'habitants en un an.
Brive a gagné 0,4% d'habitants en un an. © Maxppp - Stéphanie Para

Limoges est en tête d'un classement peu glorieux. C'est la ville de Nouvelle-Aquitaine qui a perdu le plus d'habitants sur les cinq dernières années avec 3600 personnes en moins. Cette baisse se poursuit selon les derniers chiffres du recensement de l'Insee. L'an dernier, près de 700 résidents ont quitté la ville. 

Il y a quelques années, la préfecture de la Haute-Vienne avait plus d'habitants que des villes comme Clermont-Ferrand, Brest ou même Amiens. Aujourd'hui ces villes sont bien plus peuplées. Selon l'Insee, il y a 131.479 habitants à Limoges au 1er janvier 2021.

La Haute-Vienne et la Corrèze se stabilisent

Malgré cette baisse du nombre habitants dans la première ville du département, la population a très peu varié en Haute-Vienne avec 373 199 habitants. C'est 227 de moins sur cinq ans. Dans la périphérie de Limoges, certaines villes continuent d'attirer de nouveaux résidents. C'est le cas à Isles ou Couzeix par exemple. 

En Corrèze aussi, la population reste stable avec 240 583 habitants. Selon les tendances de l'Insee, la périphérie de Brive continue d'accueillir de nouvelles personnes. Tulle a gagné 0,5% sur sa population totale. Dans le même temps, on note une légère baisse dans d'autres villes comme Uzerche, ou encore Argentat. La Corrèze a aujourd'hui plus de décès que de naissances sur son territoire mais ce solde naturel négatif (-0,5%) est compensé par l'attractivité du département avec des nouveaux venus (+0,5%) d'où une forme de stabilité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess