Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Littoral : la députée du Bassin d'Arcachon Sophie Panonacle veut pérenniser la présence des CRS sur les plages

Par

Sophie Panonacle et une vingtaine de parlementaires du littoral français demandent au ministère de l'Intérieur d'inscrire dans le marbre la présence des CRS maître-nageur-sauveteurs pour les deux prochaines saisons estivales.

CRS MNS à la plage du Petit Nice de La Teste-de-Buch CRS MNS à la plage du Petit Nice de La Teste-de-Buch
CRS MNS à la plage du Petit Nice de La Teste-de-Buch © Radio France - Stéphane Hiscock

Avant chaque saison estivale c'est toujours l'incertitude : il faut attendre le printemps pour savoir si des CRS MNS seront affectés ou non dans les postes de secours du littoral. Chaque année les communes concernées croisent les doigts avant de recevoir ces renforts. Si précieux.

Publicité
Logo France Bleu

Pour cet été les effectifs ont été reconduits du 2 juillet au 31 août, soit 42 CRS-MNS déployés sur huit communes de Gironde.  

Avec une vingtaine de parlementaires Sophie Panonacle vient donc d'envoyer un courrier au directeur général de la police nationale. Ils lui demandent de pérenniser dès à présent la présence de ces CRS pendant au moins deux étés supplémentaires.

Nous avons besoin dès à présent de garanties sur les effectifs et la période de surveillance pour les deux prochaines années - Sophie Panonacle

"La présence de ces CRS est indispensable", estime Sophie Panonacle. Surtout cette année alors que les incivilités et les tensions sont importantes sur les plages. Mardi dernier des MNS du Grand Crohot au Cap Ferret ont été agressés par un quinquagénaire alors qu'ils lui demandaient seulement de ne pas laisser son fils nager hors des drapeaux. 

loading

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu