Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loches Sud-Touraine : un sondage réalisé auprès des jeunes pour mieux répondre à leurs attentes

-
Par , France Bleu Touraine

La communauté de communes de Loches Sud-Touraine a lancé mi-décembre un sondage à destination des jeunes âgés de 16 à 25 ans. L'objectif est de comprendre leurs besoins dans le Lochois afin de mieux adapter les services, mais aussi de les convaincre de rester ou de revenir s'installer plus tard.

Capture d'écran de la page d'accueil du sondage réalisé par la communauté de communes Loches Sud-Touraine
Capture d'écran de la page d'accueil du sondage réalisé par la communauté de communes Loches Sud-Touraine © Radio France - Romain Dézèque

La communauté de communes de Loches Sud-Touraine a lancé en décembre une enquête d'opinion à destination des jeunes âgés de 16 à 25 ans. Une quarantaine de questions sur divers thèmes (transports, mobilité, accès à l'emploi, à la santé, au sport...). Une idée partie d'un constat simple : le vieillissement de la population. Sur les 52 000 habitants de la communauté de communes, 29 % ont moins de 30 ans selon Anne Pinson, élue en charge de la jeunesse. "On a une population plutôt vieillissante dans le Sud-Touraine. Il faut d'abord que les jeunes aient envie de vivre sur ce territoire, qu'ils s'y sentent bien. On sait très bien que s'ils font des études, ils partiront. Mais au moins qu'ils conservent ce bon souvenir et qu'ils aient après - lorsqu'ils seront adultes - l'envie de revenir avec leur famille" commente l'élue. 

L'objectif pour les élus est de mieux "coller au terrain". Et d'informer également les jeunes sur les outils et les services mis à leur disposition. "On essaye de vulgariser au maximum les actions portées par les collectivités, les partenaires associatifs ou institutionnels comme par exemple l'accès au permis de conduire, au BAFA... " explique Bertrand Letourneux, qui supervise le sondage. "On a toute une partie de la population qu'on peut appeler "les invisibles". On sait qu'ils ont besoin de ces services mais qu'ils n'y ont pas accès par manque d'information". 

Un autre sondage est également proposé aux parents afin qu'ils puissent donner leur point de vue. Les résultats, s'ils sont suffisamment nombreux et représentatifs, permettront aux élus d'agir en conséquence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess