Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Logement : Emmanuelle Wargon débloque 2 milliards d'euros pour étendre la prime rénovation à tous les ménages

-
Par , , France Bleu Pays Basque, France Bleu

La ministre du Logement était en visite aux entretiens d'Inxauseta à Bunus au Pays Basque ce vendredi. Elle annonce deux milliards d'euros supplémentaires pour la prime rénovation dans le cadre du plan de relance et à destination de tous les ménages.

La ministre du Logement Emmanuelle Wargon en déplacement au Pays Basque ce vendredi 28 août.
La ministre du Logement Emmanuelle Wargon en déplacement au Pays Basque ce vendredi 28 août. - Damien Carles - Ministère de la Transition Écologique et Solidaire - TERA

Emmanuelle Wargon, la ministre chargée du Logement, a fixé deux objectifs lors de son déplacement au Pays Basque ce vendredi : "justice sociale" et "justice écologique" dans l'habitat en France. Elle souhaite notamment que tous les ménages puissent avoir accès à la prime rénovation et annonce deux milliards d'euros supplémentaires pour "MaPrimeRénov", la nouvelle prime pour la rénovation énergétique. La ministre souhaite davantage d'offres pour les logements sociaux mais aussi les logements "intermédiaires", dont les loyers se situent entre le marché social et le marché libre.

Emmanuelle Wargon participait aux entretiens d'Inxauseta à Bunus. Ces débats sont organisés chaque année à la fin du mois d'août et rassemblent tous les acteurs du logement. Cette année, le thème : "Pour une politique de l’habitat ambitieuse, juste et éco-responsable". Les anciens ministres du Logement Marc-Philippe Daubresse et Emmanuelle Cosse, étaient invités à débattre avec la Fédération Française du Bâtiment, la Caisse d'Epargne, ou encore la Fédération des Promoteurs Immobiliers.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des incitations à construire sur des friches 

La ministre a aussi annoncé des incitations pour que les acteurs de la construction bâtissent sur des friches plutôt que de consommer des espaces naturels ou agricoles : "Quand on construit, on peut construire en réhabilitant en centre-ville, et c'est ce qu'on encourage, ou construire sur des terrains sur lesquels il n'y a rien encore. Mon objectif c'est qu'on utilise d'abord les friches, des terrains qui ont été construits, qui sont sortis de leur état naturel et qui, souvent, sont un peu laissés à l'abandon. Nous allons donc aider les collectivités lorsqu'elles ont des projets pour construire sur des friches et qu'elles ont besoin d'argent notamment pour dépolluer." 

Une aide financière sera également apportée aux collectivités locales pour rénover des bâtiments administratifs, des écoles, des collèges ou encore des universités. Elle souhaite par ailleurs simplifier les démarches pour les permis de construire.

Accélérer la rénovation énergétique des logements sociaux

Enfin, Emmanuelle Wargon a salué les actions des acteurs du logement social pour la rénovation thermique même si "il existe encore des logements sociaux qui sont des passoires thermiques" précise-t-elle : "Je souhaite qu'on accélère ces programmes de travaux quitte à appuyer financièrement leur accélération pour sortir le plus vite possible des étiquettes les plus basses F et G, pour les logements sociaux."

Toutes ces mesures seront détaillées lors de la présentation du plan de relance du gouvernement le 3 septembre prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess