Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Immeubles effondrés à Marseille

Habitat indigne : des familles vivent dans l'insalubrité en plein centre de Nîmes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère

Le 5 novembre 2018, deux immeubles vétustes de la rue d'Aubagne s'effondraient à Marseille, provoquant la mort de huit personnes. Le ministre du Logement Julien Denormandie évoquait alors 14 villes françaises marquées par l'insalubrité. Un an après le drame, Nîmes reste pointée du doigt.

Malgré le ménage effectué par la locataire, la moisissure envahit la cuisine de Fouzia
Malgré le ménage effectué par la locataire, la moisissure envahit la cuisine de Fouzia © Radio France - Sarah Nedjar

Nîmes, France

Il fait plutôt bon vivre sur la place aux Herbes : le cœur de l’Écusson de Nîmes palpite au rythme des cloches de la cathédrale, ponctué des cliquetis des tasses aux tables des cafés. Dans une rue adjacente, au 4 rue des Lombards, une façade est particulièrement coquette, des statues d'angelots sculptés entourent même les gouttières. Depuis la belle placette, rien ne le laisse penser, mais ce bâtiment renferme cafards, moisissures et souris.

"Je suis désolée, l’ascenseur est en panne" s'excuse Fouzia. La locataire du troisième étage habite l'immeuble depuis 12 ans. La mère de famille protège son T3 avec plusieurs pièges à souris. "Parfois, ça remonte des toilettes, des canalisations, des trous... et mes fenêtres ne ferment pas. Rien n'est aux normes."  

Un rapide coup d’œil au salon permet de constater l'effritement du plafond et la rouille sur le chauffage. Pourtant, la pièce la plus touchée reste la cuisine, avec un mur noirci de moisissure. 

  - Radio France
© Radio France - Sarah Nedjar

Insécurité chronique, dommages irréversibles

Pour beaucoup de locataires aux moyens limités, le logement indigne est une spirale infernale dont on peine à sortir. C'est notamment le cas du couple Kelaiaia. Quand ces deux Parisiens s'installent à Nîmes, un bailleur social leur propose un logement rue Thalès, où de petits délinquants s'emploient à jouer les caïds. 

"Tant que c'était de l'intimidation, je ne me laissais pas faire", assure fièrement M. Kelaiaia. Pourtant, un soir, c'est la fois de trop. "Un jeune était armé. Il m'a mis en joug devant ma femme et ma fille, juste devant notre porte. J'ai décidé d'accepter le premier logement qu'on me proposerait." 

"Malheureusement, nous avons quitté l'insécurité pour l'insalubrité."  

Latifa Kelaiaia joint les mains, discrète. La mère de famille peine à marcher et deux appareils d'audition sont savamment positionnés sur ses oreilles. Émue au larmes, elle s'affaire à trouver une feuille parmi des dossiers. "Le sommier en bois était rongé par l'eau, le matelas était gorgé et froid... Mon dos a commencé à me faire souffrir. J'ai été opérée deux fois", chuchote Latifa. Et de trouver le fameux papier : un courrier de son médecin atteste que l'humidité et l'insalubrité l'ont rendue définitivement handicapée.

Le spectre de la rue d'Aubagne à Marseille

Il y a tout juste un an à Marseille, le 5 novembre 2018, deux immeubles vétustes de la rue d'Aubagne s'effondraient, provoquant la mort de huit personnes. Plus de 3.000 Marseillais ont été délogés et certains restent encore logés dans des hôtels à ce jour, forcés de quitter des logements insalubres, fragiles, parfois loués par des bailleurs sociaux.

Julien Denormandie, ministre du Logement, évoquait à l'époque 450.000 logements insalubres en France "parfois dans des villes auxquelles on ne s'attend pas". En Occitanie, Nîmes compte comme l'une des villes particulièrement touchées.

La définition officielle du logement insalubre est la suivante :

  • Murs fissurés
  • Humidité importante
  • Présence de plomb
  • Dangerosité des accès
  • Absence de raccordement aux réseaux d'électricité ou d'eau potable, absence de système d'assainissement
  • Installation électrique défectueuse.

Si tel est le cas de votre logement, n'hésitez pas à vous signaler sur le site d'Info Famille Gard, ou de vous rapprocher d'une association d'aide aux locataires en difficulté, comme la Confédération nationale du logement

L'association CNL Gard traite les dossiers de logement insalubre depuis plus de 40 ans. - Radio France
L'association CNL Gard traite les dossiers de logement insalubre depuis plus de 40 ans. © Radio France - Sarah Nedjar
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu