Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Logement insalubre : quatre jours après son SOS sur FB Gard Lozère, une solution pour cette Nîmoise

-
Par , , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Corinne avait sollicité France Bleu Gard Lozère, en fin de semaine dernière, pour trouver enfin un logement décent. Son appartement à Nîmes est humide et insalubre. C'est réglé !

Corinne habite avenue Chabaud-Latour, à Nîmes, derrière la caserne de la Légion, un appartement d'Habitat du Gard
Corinne habite avenue Chabaud-Latour, à Nîmes, derrière la caserne de la Légion, un appartement d'Habitat du Gard © Radio France - Philippe Thomain

Corinne est heureuse, elle a enfin trouvé un nouvel appartement. La semaine dernière, France Bleu Gard Lozère avait diffusé un reportage sur cette Nîmoise qui vit avec sa fille dans un logement très humide, quasi-insalubre. Un logement social d'Habitat du Gard. Elle avait bien eu des propositions de relogement, mais avec un loyer nettement plus élevé, et ces solutions elle les avait refusées, trop chères pour son budget d'intérimaire. 

Quelques jours après la diffusion de ce reportage, son appel a été entendu... Habitat du Gard lui a proposé un autre logement, pour elle et sa fille, avec un loyer quasi équivalent, ce qui était très important pour cette femme : un "logement très bien, sans humidité. Surtout il correspond au loyer que je peux payer."

Son appartement actuel est tellement humide que chaque soir elle et sa fille installaient leurs matelas dans la pièce la moins humide, le salon, pour y dormir. Elle a visité avec sa fille de seize ans leur futur logement. Elles devraient pouvoir y emménager mi-février. "Ma fille m'a dit "maman, je vais avoir ma chambre, avoir mon intimité pour travailler".

Peuchère, je la voyais ici, travailler tard, parce que je vivais aussi dans cette pièce. On y installait les lits, les matelas. Là, elle revit. Et puis même au niveau santé... on va enfin avoir une vie normale". Merci donc à habitat du Gard pour sa réactivité. Et bonne installation à Corinne et à sa fille !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess