Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

"Le plafond m'est tombé dessus" : la galère d'un habitant de Sens après neuf mois de dégât des eaux

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

Cela fait neuf mois que son plafond commence à s'effriter : un habitant de Sens victime d'un dégât des eaux se retrouve dans un logement presque insalubre. Malgré ses démarches et celles de son propriétaire, les procédures pour les travaux sont au ralenti.

Après le plafond de la chambre, c'est celui de la cuisine qui s'est en partie écroulé en mai dernier chez Joël Jacht
Après le plafond de la chambre, c'est celui de la cuisine qui s'est en partie écroulé en mai dernier chez Joël Jacht © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

"Le premier morceau de plafond, il est tombé sur mes jambes pendant que je dormais" : depuis neuf mois, Joël Jacht bataille pour régler un dégât des eaux qui menace son appartement. Un bout de plafond a fini par s'écrouler en janvier dans sa chambre, un autre dans la cuisine quelques semaines plus tard. 

Recherche de fuite impossible 

Dès janvier, une recherche de fuite et des travaux sont réalisés par un expert chez un des voisins du dessus. Problème : l'eau continue à tomber chez Joël Jacht par intermittence, selon lui lorsque la douche ou les toilettes à l'étage sont en fonctionnement. "La fuite doit venir de chez l'autre voisin, mais je crois que personne ne l'a contacté, s'étonne-t-il. J'ai déjà fait le pied de grue devant chez lui pour le voir, sans succès"

Il recontacte alors l'agence qui gère la location des appartements dans ce petit immeuble : "j'ai demandé à ce qu'un expert passe à nouveau, mais avec les délais, il devait normalement venir mi-mars, pile la première semaine de confinement", déplore le locataire. Pendant trois mois, la situation est en stand-by. La laine de verre dans le plafond continue à se gorger d'eau. 

Dès le 11 mai, Joël Jacht rappelle son assurance pour faire une nouvelle recherche de fuite. "Mais pour ça, il faut que tout le monde soit là, y compris le voisin", lance le locataire. Lorsque l'expert passe, il n'a de nouveau pas accès à l'appartement d'où la fuite pourrait provenir : "personne n'a prévenu le locataire, s'agace Joël Jacht, j'ai pourtant contacté l'agence à plusieurs reprises par message pour les prévenir du rendez-vous". De son côté, l'agence immobilière assure qu'elle ne peut rien faire tant que l'assurance ne réalise pas les démarches pour demander l'accès au logement ou les coordonnées du voisin : elle indique n'avoir reçu cette demande que le 17 juin dernier. 

Si mon voisin avait été mis dans la boucle dès le début, ce serait réglé depuis longtemps !

Un bout du plafond s'est effondré dans la chambre en janvier dernier
Un bout du plafond s'est effondré dans la chambre en janvier dernier © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Déménagement forcé

Avec cette fuite qui se prolonge, Joël Jacht a dû sacrifier une partie de sa cuisine et son matelas. Le plafond s'étant effondré juste au-dessus du réfrigérateur, celui-ci est resté hors d'usage un bon moment. Régulièrement, il retrouve son appartement en partie inondé lorsqu'il rentre du travail : "quand j'oublie un sac ou des chaussures par terre, je me retrouve à les jeter derrière", explique-t-il. 

"Quand vous entendez en permanence ploc, ploc, ploc... Le sommeil est très agité ! lance Joël Jacht. _Au moindre bruit maintenant, je suis très alerte, un peu en panique_. Comme ça vient d'une sortie d'eau, il y a aussi des odeurs insupportables". Après neuf mois de procédures, Joël Jacht a fini par chercher un autre logement : "je vois que ça n'avance pas donc je me dis que je ne suis pas sorti de l'affaire. Je vais partir, j'ai besoin de tourner la page "

Il compte déménager avant la fin de l'été. Pour son propriétaire, qui a aussi multiplié les démarches, difficile par contre de voir le bout du tunnel. "Pour l'instant, je ne peux pas faire grand chose. Toutes les assurances sont prévenues, il faut qu'elles se coordonnent avec l'agence !", s'agace-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu