Société

Loi santé : les médecins libéraux en grève et dans la rue

Par Thibaut Lehut, France Bleu jeudi 12 mars 2015 à 17:45 Mis à jour le dimanche 15 mars 2015 à 16:45

Les médecins sont opposés à la généralisation du tiers payant à tous d'ici 2017.
Les médecins sont opposés à la généralisation du tiers payant à tous d'ici 2017. © Maxppp

Depuis vendredi, les médecins libéraux sont appelés à faire la grève des gardes et des urgences pour protester contre le projet de loi santé de Marisol Touraine. Une manifestation est organisée ce dimanche après-midi à Paris.

Face à la "surdité" de la ministre de la Santé, "nous avons décidé de  durcir notre mouvement". C'est avec ces quelques mots qu'Eric Henry, l'un des porte-parole du "Mouvement pour la santé de tous", a annoncé qu'un appel à la grève était lancé vendredi. Les médecins libéraux sont invités à ne pas répondre aux urgences et ne pas assurer leurs gardes. En ligne de mire du mouvement : le projet de loi santé défendu par Marisol Touraine, qui entérine notamment l'entrée en vigueur du tiers payant pour tous d'ici 2017.L'objectif de cette grève, qui doit durer tout le week-end, est "d'engorger les services d'urgences". "L'Etat français va devoir se débrouiller avec le système hospitalier [...], ça va montrer que, sans les libéraux, notre système de santé ne fonctionne pas", a expliqué Eric Henry. Les pouvoirs publics pourront toutefois réquisitionner des professionnels si la grève est très suivie, d'autant qu'un appel à fermer les cabinets a également été adressé aux kinés, dentistes ou encore aux infirmiers, en plus des médecins.

Manifestation à Paris dimanche

Alors que le bras-de-fer entre les médecins et le gouvernement dure depuis des mois, le ton est encore monté lundi, lorsque Marisol Touraine a confirmé que le tiers payant (dispense d'avance de frais lors d'une consultation) allait bel et bien généralisé à l'ensemble des Français à horizon 2017.Point d'orgue de ce week-end de grève, une manifestation est organisée à Paris dimanche. Les professionnels de santé défileront alors deux jours avant l'examen du texte de loi en commission à l'Assemblée nationale.

Généralisation du tiers payant : les étapes - Aucun(e)
Généralisation du tiers payant : les étapes

Partager sur :