Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Loire : 1.500 places d’hébergement disponibles cet hiver pour les sans-abri

vendredi 17 novembre 2017 à 20:21 Par Fabrice Hawkins et Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le plan hivernal est opérationnel dans le département de la Loire. Entre le 1er novembre et le 31 mars, 1.500 hébergements seront à disposition des plus démunis.

Les maraudes à Roanne et Saint-Étienne sont en autres organisées par la Croix-Rouge.
Les maraudes à Roanne et Saint-Étienne sont en autres organisées par la Croix-Rouge. © Maxppp -

Loire, France

Les services de l’État se préparent pour faire face au retour du grand froid. Les nuits sont très froides en ce moment, ce qui met en danger ceux qui dorment dehors. Particulièrement sollicitée cette année, la préfecture a augmenté les capacités d’accueil.

Des familles albanaises

Cet hiver, la situation sera plus tendue que l’an passé. En effet, la préfecture devra prendre en compte un afflux très important de nouvelles populations. Dans la Loire, les demandeurs d'asiles sont deux fois plus nombreux en moment. Des hommes et des femmes qui viennent pour une très grande majorité (environ 40 %) d'Albanie.

400 places de plus

Pour répondre à cette demande le préfet a augmenté les capacités d’hébergement. Le plan départemental hivernal prévoit 1.500 places, soit 200 de plus que l’année dernière et 400 de plus qu’en été. Les points d’accueil sont des gymnases et des appartements. Mais aussi des chambres d'hôtels, notamment pour les familles avec des enfants en bas-âge. Ces logements d’urgence seront situés principalement à Saint-Étienne et dans la proche agglomération puisque c’est là que sont les besoins.

La préfecture qui rappelle que tout le monde peut alerter les services de l'État en appelant le 115. Dans la Loire, l'association Renaître et la Croix-Rouge sont chargés des maraudes à Saint-Étienne. À Roanne, seule la Croix-Rouge s'en charge.