Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : élan de solidarité après l'incendie d'un garage automobile à Jans

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les clients, la mairie de Jans ou les garagistes voisins ont proposé de l'aide. Le garage situé route de Nozay, près de Châteaubriant, pourrait se réinstaller dans des locaux provisoires rapidement.

Christophe Jourdan, le propriétaire du garage, devant le bâtiment calciné.
Christophe Jourdan, le propriétaire du garage, devant le bâtiment calciné. © Radio France - Adèle Bossard

La solidarité s'organise à Jans, près de Châteaubriant, après l'incendie qui a ravagé un garage automobile dans la nuit de vendredi à samedi. Le garage "Jans automobiles", situé route de Nozay, a été complètement détruit par le feu. Et toute la commune se mobilise pour aider l'établissement à se relever. Sur place, l'odeur de brûlé prend à la gorge dès le parking et à l'intérieur, le bâtiment de 600m² est complètement calciné. "Tout est ruiné, il n'y a plus de toit, les charpentes sont tombées", observe Christophe Jourdon, consterné devant ce garage qu'il avait créé il y a 25 ans. Quand j'ai pris le bâtiment, il n'y avait rien et on a tout fait. Et 25 ans après, on revient au même stade : il n'y a plus rien."

Une quinzaine de véhicules ont brûlé.
Une quinzaine de véhicules ont brûlé. © Radio France - Adèle Bossard

Restent, quand même, de nombreux soutiens. Le téléphone du patron sonne en continu et les clients défilent au garage pour lui proposer de l'aide. "C'est notre petite contribution pour qu'ils se relèvent comme ils pourront, explique Fabrice, client depuis 20 ans, venu déposer une petite enveloppe. Tous les véhicules qu'on a eu, il nous les a dépatouillés nickel chrome. C'est pour ça que ça me semble parfaitement normal de venir." Des amis des propriétaires ont aussi lancé une cagnotte en ligne pour leur venir en aide et ont réussi à récolter près de 1.000 euros en 24 heures. 

Le garage Jans automobiles, détruit par l'incendie.
Le garage Jans automobiles, détruit par l'incendie. © Radio France - Adèle Bossard

Et la mairie a convoqué ce lundi soir un conseil municipal extraordinaire pour voir comment venir en aide à l'entreprise. "C'est un coup dur, sachant qu'on n'a déjà pas beaucoup d'entreprises et de commerces sur la commune. Donc on souhaite que les gérants comme les employés puisse reprendre une activité rapidement", précise Marie-Irène Bouin, la maire de Jans. "C'est touchant, réagit Christophe Jourdan, qui peine à retenir ses larmes. Je me suis fait cambrioler le jour où j'ai commencé ici. C'était très dur mais j'ai réussi parce que j'ai déjà eu, à cette époque-là, mon patron d'apprentissage qui m'a beaucoup aidé. Donc je me dis qu'on va réussir une autre fois".

"Je ne pense qu'à une chose, rouvrir"

Des garagistes voisins lui ont aussi proposé de lui prêter rapidement des locaux ou du matériel. Il pourrait alors rapidement réinstaller son garage dans des locaux provisoires et ne pas avoir besoin de chômage technique pour ses sept salariés. "Je ne pense qu'à une chose, c'est de rouvrir pour ne pas baisser les bras,, surtout qu'on n'a rien à se reprocher. C'est tout le soutien des gens autour qui me donne envie de recommencer", assure Christophe Jourdan.

Et d'après les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un incendie criminel. Le feu est parti d'un utilitaire volé, qui a été retrouvé vendredi et que le garage est allé récupérer dans la soirée de vendredi. La brigade de Nozay et la brigade de recherches de la gendarmerie de Châteaubriant sont chargées de l'enquête.

Le bâtiment, totalement calciné.
Le bâtiment, totalement calciné. © Radio France - Adèle Bossard
De nombreux véhicules sont totalement détruits.
De nombreux véhicules sont totalement détruits. © Radio France - Adèle Bossard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess