Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : la députée LREM, Audrey Dufeu-Schubert relève le défi du mois sans alcool

-
Par , France Bleu Loire Océan

Cela pourrait faire partie de ces bonnes résolutions de début d'année, ne pas boire d'alcool pendant un mois. C'est ce que l'on appelle le "défi de janvier". La députée LREM de Loire-Atlantique, Audrey Dufeu-Schubert a décidé de relever le défi même si l'Etat ne soutient pas l'opération.

La députée Audrey Dufeu-Schubert participe au mois sans alcool
La députée Audrey Dufeu-Schubert participe au mois sans alcool © Maxppp - Vincent Isore

L'idée de ce "dry january", ne pas boire d'alcool durant le mois de janvier, est née en Angleterre en 2013. Exportée en France, l'opération devait être pilotée par l’agence Santé Publique France, qui dépend du ministère de la Santé, comme pour le mois sans tabac. Mais, le projet a été abandonné sous la pression des lobbies de l’alcool.  Un abandon que déplorent de nombreux professionnels de santé qui luttent contre l’alcoolisme et les addictions. De nombreux acteurs comme la Ligue contre le Cancer, la Fédération Française d’Addictologie, SOS Addictions, le groupe MGEN-Mutuelle Générale de l’Éducation, soutiennent l'initiative. Ils rappellent que la consommation d'alcool est à l'origine de nombreuses maladies (cancers, maladies vasculaires, etc.) et de 41 000 morts par an en France. Après le tabac, c'est la deuxième cause de mortalité évitable. 

Pas de volonté d'interdire l'alcool

La députée LREM de Loire-Atlantique Audrey-Schubert regrette aussi cette décision. Elle va relever ce défi de janvier et a posé une question écrite au gouvernement pour connaître les raisons de son absence de soutien à l'opération. Elle n'a pas encore reçu de réponse. 

En cette période de voeux, on est toujours tenté, sollicité et stigmatisé si on ne consomme pas et donc je voulais tenter cette expérience et témoigner. Loin de moi l'idée d'interdire l'alcool, j'ai toujours plaisir à boire du bon vin mais il faut pouvoir passer des messages de prévention. Oui, l'alcool peut avoir des effets de santé publique, sur la société, avec les violences conjugales, l'insécurité routière. Et en tant que députée, ça me semble important de participer à ce défi même si l'Etat ne soutient pas l'opération  ".  Audrey Dufeu-Schubert, députée LREM

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu