Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les raisons de la grève aux finances publiques en Loire-Atlantique et en Vendée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan

En France de nombreux centres des finances publiques sont en grève ce lundi, sur un appel de l'intersyndicale. Ils protestent contre la fermeture de plusieurs agences. À Nort-sur-Erdre, en Loire-Atlantique, les sept employés luttent pour que leurs bureaux ne soient pas transféré à Châteaubriant.

Les centres des finances publiques sont en grève (photo d'illustration)
Les centres des finances publiques sont en grève (photo d'illustration) © Maxppp - Alexandre MARCHI

Nort-sur-Erdre, France

Suite à un appel à la grève de l'intersyndicale des finances publiques, plusieurs centres devraient être fermés ce lundi. Les fonctionnaires protestent contre les futures fermetures d'agences. C'est ce qui pourrait se passer à Nort-sur-Erdre, en Loire-Atlantique, où les sept employés se mobilisent pour que leurs bureaux ne soient pas transférés à Châteaubriant dans les deux ou trois prochaines années.

La perte d'un service public

Des commerces pourraient reprendre certains services des finances publiques, une folie pour les fonctionnaires qui estiment qu'un bureaux de tabac ou qu'un commerce ne peut pas rendre la même qualité de service aux contribuables. De plus, ils craignent de perdre l'aspect humain de leur métier en allant à Châteaubriant, où il y aura plus de personnel et plus d'usager ce qui pourrait entraîner des tâches moins variées.

"Les contribuables ne pourront pas demander à un bureaux de tabac des délais de paiement ou des choses comme ça" - Pascal, contrôleur des finances publiques

Les agents des finances publiques dénoncent les fermetures d'agences. - Radio France
Les agents des finances publiques dénoncent les fermetures d'agences. © Radio France - Dylan Jaffrelot

Si l'agence est délocalisée à Châteaubriant, les habitants de Nort-sur-Erdre devront faire une trentaine de kilomètres pour se rendre dans le centre des finances publiques le plus proche. Cette distance pose un réel problèmes pour les personnes âgés. "Certains pourront prendre le tram-train mais globalement se sera très compliqué", confie Nathalie, une aide soignante.

Une réalité contraire aux discours du gouvernement 

Le système des impôts est en pleine transition notamment avec l'impôt à la source. Alors Yves Dauvé, le maire de Nort-sur-Erdre, juge primordial d'avoir une présence physique d'agents des finances publiques dans les communes rurales ou les habitants ne sont pas forcément à l'aise avec l'informatique.

"C'est un service public qui s'éloigne à l'heure ou le gouvernement parle de proximité, au bout d'un moment il faut joindre ses actes à ses paroles" - Yves Dauvé, maire de Nort-sur-Erdre

Depuis plusieurs mois, Yves Dauvé fait tout son possible pour garder ce service sur sa commune : par exemple, il propose des locaux municipaux pour accueillir les finances publiques, mais rien y fait. À l'heure actuelle rien n'est officiel mais la fermeture du centre des finances publiques de Nort-sur-Erdre se profile de plus en plus.

Choix de la station

France Bleu