Société

Loire-Atlantique : les directeurs de maisons de retraite remontés contre les élus du Conseil départemental

Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan mardi 14 novembre 2017 à 18:33

-

Les directeurs de maisons de retraite de Loire-Atlantique ont manifesté ce mardi leur colère contre les élus du Conseil départemental. Ils ont notamment claqué la porte d'une réunion à Basse-Goulaine. Ils protestent contre le manque de moyens.

La réunion a tourné court. A peine quinze minutes. Reçus par des élus du Conseil Départemental, les directeurs de maisons de retraite de Loire-Atlantique a rapidement quitté la salle pour manifester leur mécontentement. Juste avant, l'un d'eux a lu un courrier pour dénoncer la politique départementale. "Les moyens en terme de personnel stagnent depuis des années. Et la dépendance des personnes accueillies augmente" précise François Batard le directeur d'un EHPAD à Rézé. "Du coup, la prise en charge du résident se fait plus rapidement. Par exemple, certains n'ont droit qu'à une douche par semaine. Le reste du temps, ils sont lavés avec un gant" précise Xavier Relandeau le président de la Fédération Nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées.

Xavier Relandeau le président de la FNADEPA 44 - Aucun(e)
Xavier Relandeau le président de la FNADEPA 44 -

Le personnel des maisons de retraite au bout du rouleau

Selon la Fédération Nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées, les aides-soignants sont à bout dans les maisons de retraite. Certains craquent. Les arrêts maladies se multiplient. Les accidents du travail également. "Le personnel est épuisé. Nous avons un taux d'accidents du travail supérieur à celui du bâtiment. Quand une aide soignante de 50 kilos doit soulever toute seule et plusieurs fois par jour une personne de 70 kilos, à force, son poignet lâche" affirme François Batard le directeur d'un EHPAD à Rézé.

François Batard

De son côté, le Conseil départemental de Loire-Atlantique affirme que le budget pour la dépendance en maison de retraite est passé de 56 millions d'euros en 2016 à 56,8 millions d'euros en 2017 (+1.4%). Et que celui pour l'aide sociale allouée à certains résidents de maisons de retraite va grimper de 20,6 à 21,4 millions d'euros l'année prochaine (+3,9%).