Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire : le plan hivernal déclenché en avance, les associations doivent s'adapter

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le plan hivernal est activé en avance dans la Loire. Précisément depuis dimanche 18 octobre alors qu'il débute d'ordinaire le 1er novembre mais les mesures de couvre-feu instaurées récemment ont poussé les autorités à anticiper.

Le plan hivernal déclenché précocément pour que personne ne soit à la rue pendant le couvre-feu.
Le plan hivernal déclenché précocément pour que personne ne soit à la rue pendant le couvre-feu. © Maxppp - Giacomo Italiano

C'est une conséquence du couvre-feu : les sans abris doivent naturellement être en mesure de ne plus être dans la rue à partir de 21h. La Préfecture de Loire va donc ouvrir des places supplémentaires pour mettre à l’abri le plus de personnes possible. Les maraudes et les accueils de nuit seront renforcés. Pour l'association stéphanoise Renaitre, très active sur la période hivernale auprès des sans abris, cette décision oblige le directeur Philippe Rayé à accélérer ses recrutements. Ses maraudes ne débutent d’ordinaire qu'autour du 15 novembre. Du coup il ne pourra pas être opérationnel avant du 31 octobre car "cela oblige à accélérer nos recrutements pour pouvoir renforcer les équipes mobiles de rue du Samu social et pour pouvoir tourner 7 jours sur 7. En temps normal nous avons une équipe de deux personnes que nous allons doubler. Un peu plus tard on aura l'ouverture de l'accueil de jour La Fontaine qui est inconditionnel. On ne nous a pas encore donné de date. On fonctionnera aussi les weekends et il nous faudra une à deux personnes en plus".

"La politique a changé"

Un pan hivernal décroché précocement c'est donc une préparation accélérée pour les associations spécialisées mais c'est inévitable estime Philippe Rayé : "À partir du moment où il y a un couvre-feu les personnes les plus vulnérables, sans logement ou pas stable, ont besoin d'accompagnement et de secours. C'est cohérent dans cette période Covid où la politique a changé puisque depuis le 11 juillet personne n'est remis à la rue sans avoir de solution pérenne d'hébergement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess