Société

Saint-Étienne : plusieurs centaines de motards ont manifesté contre l'interdiction des motos d'avant 2000

Par Laureline Dubuy, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 10 octobre 2015 à 21:04

Plusieurs centaines de motards en colère à Saint-Étienne
Plusieurs centaines de motards en colère à Saint-Étienne © Radio France - Laureline Dubuy

Ce samedi après-midi, plusieurs centaines de motards ont manifesté à Saint-Étienne contre des mesures de la loi sur la transition énergétique. À partir du 1er janvier 2016, les deux roues mis en circulation avant 2000 ne pourront pas circuler en centre-ville à Paris.

Plusieurs centaines de Motards en Colère ont défilé à Saint-Étienne ce samedi après-midi.  Ils ont rejoint un mouvement national lancé par la fédération des motards en colère. Une trentaine de manifestations ont eu lieu partout en France contre des interdictions de circulation dans le cadre de la loi sur la transition énergétique. À partir du 1er janvier 2016, les deux roues mis en circulation avant 2000 n'auront plus le droit de rouler en centre ville à Paris. L'argument mis en avant par la maire de Paris Anne Hidalgo, c'est l'amélioration de la qualité de l'air.  Les motards Ligériens craignent que cette interdiction soit étendue à d'autres grandes villes en France. Comme à Saint-Étienne.

Si cette interdiction était appliquée à Saint-Étienne, Sylvain, 20 ans ne pourrait plus rouler avec sa moto :

" Ma moto est de 1996 elle entre parfaitement dans l'interdiction. Avec ma moto qui est entretenue tous les 6 000 kilomètres, on va m'interdire de rouler en ville comme à Saint-Étienne à Lyon ou à Paris, juste parce que ma moto est plus vieille. Elle pollue pas plus qu'une autre moto, elle fait pas plus de bruit, elle est pas plus dangereuse. Un budget changement de moto pour moi, une moto d'occasion, je vais en avoir pour au moins 5 000 euros et à 20 ans en tant qu'étudiant c'est impossible" - Sylvain, 20 ans.

Sylvain ne pourrait plus rouler avec sa moto à Saint-Étienne

Plusieurs dizaines de motards en colère ont hué Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie venue inaugurée le stade Geoffroy-Guichard à Saint-Étienne.  Pour eux, les restrictions de circulation ne sont pas la solution contre le réchauffement de la planète.