Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 2020-2021 : 12 mois avec le coronavirus qui ont changé nos vies

Loire : un an après, les livraisons bénévoles de médicaments dans le quartier de la Cotonne se poursuivent

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le début du confinement, c'était il y a un an. Au printemps dernier, des jeunes du quartiers de la Cotonne à Saint-Étienne (Loire) ont livré des médicaments chez des personnes âgés.

Ramzi, Yannis, Yadali et Abdelaouad ont participé aux livraisons de médicaments à la Cotonne.
Ramzi, Yannis, Yadali et Abdelaouad ont participé aux livraisons de médicaments à la Cotonne. © Radio France - Victor Vasseur

Tout est parti d’une conversation entre joueurs du football de la Cotonne sur WhatsApp, en plein confinement, à cause du Covid-19. Une simple idée soumise : “Et si on livrait des médicaments aux personnes âgées du quartier ?”. Une proposition qui prend forme en quelques jours. Début avril, les premiers médicaments sortent de la pharmacie.  

Trois à quatre fois par jour, Yadali déposait des médicaments pour des retraités, au pied de leur porte. “Nous, on faisait ça pour les aider” explique-t-il. “On voyait leur sourire, à travers le masque, cela nous faisait toujours plaisir.” Yannis, 30 ans, ajoute : “On ne les voyait pas pour certains, mais on les entendait nous remercier derrière la porte. On m’a proposé un pourboire, j’ai refusé.” 

Yannis et Ramzi, du quartier de la Cotonne.
Yannis et Ramzi, du quartier de la Cotonne. © Radio France - Victor Vasseur
Yadali, peut-être un jour sur le plateau du Canal Football Club ?
Yadali, peut-être un jour sur le plateau du Canal Football Club ? © Radio France - Victor Vasseur

Changer l’image du quartier 

A 20 ans, Yadali joue au foot pour le club d'Andrézieux-Bouthéon, en National 2. Désœuvré lors du confinement, il n'a pas hésité à devenir coursier bénévole : "Je n’ai pas une certaine fierté à en tirer. On a vraiment fait cela car on avait envie de le faire. C’est très naturel, c’est ça qui est beau dans ce geste-là."

C'est Ramzi Rezkallah qui a organisé les distributions. Celui qui est aussi le président du club de football de la Cotonne estime que cette opération a soudé le quartier : “Le rapport entre les personnes âgées et les jeunes a changé. Maintenant, il y a un petit échange. Cela créé un lien, une unité de quartier.” Yadali poursuit : "On voulait aussi montrer que l’image du quartier ce n’est pas seulement des enfants qui font n’importe quoi ou des jeunes qui sont dispersés." 

Le président du club de foot de la Cotonne, Ramzi Rezkallah.
Le président du club de foot de la Cotonne, Ramzi Rezkallah. © Radio France - Victor Vasseur

“Des héros du covid” 

En tout une quinzaine de jeunes ont participé aux livraisons pendant le premier confinement. Abdelaouad Khalid, 57 ans, est l'un des éducateurs du quartier, pour l'association ANEF. Il applaudit : "Moi je vais dire que oui, ce sont des héros du covid. Ils ont fait quelque chose de bien et j’espère que cela va laisser des marques et j’espère que cela va perdurer." Les livraisons se poursuivent à la Cotonne, pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer. 

Yannis, 30 ans, vite juste à côté du quartier de la Cotonne.
Yannis, 30 ans, vite juste à côté du quartier de la Cotonne. © Radio France - Victor Vasseur
Abdelaouad Khalid, 57 ans, est l'un des éducateurs du quartier, pour l'association ANEF.
Abdelaouad Khalid, 57 ans, est l'un des éducateurs du quartier, pour l'association ANEF. © Radio France - Victor Vasseur

"Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !"

Ma solution
Ma solution © Radio France

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess