Société

Loiret : il y a urgence à recruter des sapeurs pompiers volontaires

Par Eric Normand, France Bleu Orléans jeudi 22 octobre 2015 à 20:22

Les pompiers dans le Loiret interviennent toutes les 14 minutes en moyenne
Les pompiers dans le Loiret interviennent toutes les 14 minutes en moyenne - Florian Aek (SDIS 45)

Les pompiers du Loiret lancent un appel aux volontaires. Depuis une dizaine d'années, les effectifs baissent. Il y a 1 920 pompiers volontaires, c'étaient 2 400 il y a 10 ans. La préfecture du Loiret, le conseil départemental et le SDIS 45 mettent en place des actions de recrutement.

Dans le Loiret, on compte 410 pompiers professionnels pour 1920 volontaires. Cela représente plus de 80% des effectifs. Sur 97 unités opérationnelles répartis sur le département, 80 ne sont composés que de pompiers volontaires. Depuis une dizaine d'années, les effectifs baissent. Il y en avait 2 400, il y a 10 ans. La situation n'est pas propre au département du Loiret, elle est malgré tout inquiétante dans quelques secteurs géographiques comme à  Mardié, Sermaize, Donnery, Montcresson, Bignon-Mirabeau, Ferrières-en-Gâtinais ou encore Neuville-aux-bois.

Le préfet du Loiret Michel Jau a voulu rendre hommage à "ces hommes qui sauvent des vies", il a également expliqué que le système français est "quasiment unique en Europe qui mêle les pompiers professionnels et les volontaires."  Puis, il a lancé un appel "au réflexe citoyen et à une démarche altruiste" et de rappeler que "ces hommes sont toujours là dans les rendez-vous durs de l'existence comme les accidents, les maladies, les feux ou encore les catastrophes climatiques."  Les pompiers du Loiret sont intervenus 36 000 fois l'année dernière. C'est une intervention toutes les 14 minutes.

"Les pompiers sont confrontés aux moments durs de la vie" selon le préfet - Aucun(e)
"Les pompiers sont confrontés aux moments durs de la vie" selon le préfet - Mathieu Coquerelle (SDIS 45)

Le Loiret fait partie des 10 départements tests au niveau national. Une campagne directement dans les casernes y sera bientôt lancée, des affiches seront accrochées sur les véhicules de pompiers et une communication sera ciblée auprès des employeurs au sein de la chambre des métiers, des chambres de commerce et d'industrie mais aussi auprès des agriculteurs. L'idée, c'est de lever quelques freins à l'engagement : l'organisation de la vie familiale et professionnelle, le manque de compréhension des chefs d'entreprise, les horaires, la disponibilité. Il faut redonner "le sens de l'engagement", selon le colonel Fabrice Chauvin et "ce n'est pas pour arrondir ses fins de mois" _rappelle le directeur départemental des services et de secours du Loiret : _7 euros 60 de l'heure quand on débute dans le volontariat et 11 euros 43 quand on est haut-gradé volontaire !

Dans le Loiret, les pompiers volontaires le sont plus longtemps qu'ailleurs  - Aucun(e)
Dans le Loiret, les pompiers volontaires le sont plus longtemps qu'ailleurs - Florian Aeck (SDIS 45)

Un pompier volontaire dans le Loiret s'engage pour 11 ans en moyenne, c'est 9 ans au niveau national. Le patron des pompiers volontaires Jean-Marc Duplan met en exergue "l'esprit famille qui règne entre pompiers, c'est une communauté de vie." On peut entrer chez les pompiers volontaires à partir de 16 ans. Il n'y a que 12% de femmes, mais c'est en progression.