Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Loiret : le coup de gueule d'une personne handicapée contre l’inaccessibilité de Chambord

mercredi 16 janvier 2019 à 5:06 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans et France Bleu

Impossible pour eux de dépasser les jardins et le rez-de-chaussée. Le château de Chambord a beau être immense, les personnes à mobilité réduite n'en voient qu'une infime partie, faute d'équipements adaptés.

Les personnes en fauteuil roulant ne peuvent visiter que le parc et le rez-de-chaussée du château de Chambord.
Les personnes en fauteuil roulant ne peuvent visiter que le parc et le rez-de-chaussée du château de Chambord. © Radio France - Cyrille Ardaud

Chambord, France

Elle a contacté France Bleu Orléans pour pousser un coup de gueule. Pierrette Huguet a 73 ans. Cette habitante de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin subit depuis une trentaine d'années la maladie de Strümpell-Lorrain. Une maladie rare, héréditaire et dégénérative qui réduit de plus en plus sa mobilité. Aujourd'hui elle a besoin d'un déambulateur pour pouvoir marcher, et au delà de trente mètres, elle doit se déplacer en fauteuil roulant

Mais Pierrette Huguet n'est pas du genre à se laisser faire. Dans les années 2000, elle a milité avec succès dans sa commune, pour que les équipements publics soient adaptés aux personnes handicapées. Et depuis quelques temps, son combat c'est le château de Chambord.

Pierrette Huguet aimerait pouvoir visiter Chambord. - Radio France
Pierrette Huguet aimerait pouvoir visiter Chambord. © Radio France - Cyrille Ardaud

Incroyable, pour elle, que l'un des lieux les plus visités de France soit si peu adapté aux visiteurs à mobilité réduite. En effet, il n'y a pas d'ascenseurs, et si vous avez des difficultés pour marcher, alors vous ne pourrez voir que les jardins, le rez-de-chaussée du château et... la boutique. 

Une lettre à François Hollande et au directeur du domaine

La Pryvataine a écrit à François Hollande, à l'époque président de la République, et au directeur du domaine de Chambord. Mais la réponse qu'elle a obtenu ne la satisfait pas : "Il y a toujours une bonne raison ! C'est pas possible, ou alors ça va être moche... Pourtant il y a quelques châteaux accessibles : Versailles, Fontainebleau..." Elle poursuit : "Évidemment, il n'est pas question de faire un ascenseur juste à côté de l'escalier de Léonard de Vinci, mais si on a vraiment la volonté, sur cette immensité, on peut bien en dissimuler un quelque part."

"Je râle, mais ça ne change rien"

Pierrette Huguet reçoit souvent de la visite d'amis qui aimeraient visiter Chambord. Alors à chaque fois cela se déroule de la même façon : "On est là avec notre fauteuil... et on attend que les autres terminent leur visite. Moi, je râle, mais ça ne change rien."

"Quand on est handicapé, on ne fait plus partie de la société humaine" Pierrette Huguet

"Quand on est handicapé, on ne fait plus partie de la société humaine." poursuit Pierrette Huguet : "Je souhaiterais que les hommes politiques fassent tous un stage dans un centre de polyhandicapés. Ils verraient ce que ça fait d'être handicapé. Peut-être que ça changerait les choses."

"Tout est classé monument historique à Chambord."

Dans les faits, tous les lieux accueillants du public sont censés être accessibles aux personnes à mobilité réduite depuis 2015. Mais Chambord a obtenu une dérogation. Malgré tout, cette question revient très souvent selon Frédéric Bouilleux, le directeur général adjoint du domaine : "Les améliorations sont toujours possibles, mais pas aussi rapide et pas à la hauteur des attentes de certaines personnes. Oui, il faudrait des ascenseurs. Mais ils sont difficiles à envisager, tout est classé monument historique à Chambord."

Pierrette de son côté l'affirme : son plus grand rêve, ce serait de pouvoir visiter le château de Chambord avant de mourir.

Réécoutez le reportage de France Bleu Orléans