Société

Loiret : les 10 infos qui vous ont fait réagir sur Facebook en 2016

Par France Bleu Orléans, France Bleu Orléans lundi 26 décembre 2016 à 3:00

Les infos qui vous ont fait réagir sur notre page Facebook en 2016.
Les infos qui vous ont fait réagir sur notre page Facebook en 2016. © Radio France - Géraldine Marcon

L'actualité vous a fait réagir tout au long de l'année 2016 sur la page Facebook de France Bleu Orléans. Voici les 10 infos à retenir de cette année parmi celles que vous avez le plus aimé, commenté et partagé.

L'actualité de 2016 vous a souvent fait réagir sur la page Facebook de France Bleu Orléans, voici les 10 infos à retenir parmi celles qui ont suscité le plus de réactions cette année.

Les "réactions" en langage Facebook correspondent à un "j'aime", un commentaire, un partage ou un clic sur la publication. Petite astuce pour voir davantage de France Bleu Orléans sur votre Facebook : rendez-vous sur notre page, cliquez sur "Déjà abonné" à droite du bouton "J'aime" (ou "J'aime déjà") et sélectionnez "voir en premier". Ainsi, les publications de notre page s’afficheront tout en haut de votre fil de publications sur Facebook, même si vos amis n’ont pas partagé l’information. Pour ne rien rater, vous pouvez aussi mettre France Bleu Orléans en favori dans votre navigateur.

Un appel à témoin

C'est le post que vous avez le plus partagé sur notre page Facebook, et c'est une bonne chose puisqu'il s'agissait d'un appel à témoin pour retrouver un adolescent, Gary, âgé de 17 ans. Il avait quitté le domicile de sa grand-mère chez qui il vit en laissant un courrier inquiétant. L'issue sera finalement heureuse dans cette histoire puisque le jeune homme est rentré chez sa grand-mère, sain et sauf, deux jours plus tard.

Une petite fille enlevée par son père

Quelques jours avant les vacances d'été, un drame ébranle Saint-Hilaire-Saint-Mesmin. [La mère de la petite Margot, 6 ans, signale que sa fille n'est pas revenue après avoir passé le week-end chez son père comme c'était prévu](http://comme c'était prévu). L'inquiétude est grande d'autant qu'une lettre dans laquelle il évoquait son malaise et son malheur face à cette situation a été retrouvée dans son appartement. Un appel à témoin est lancé sur les réseaux sociaux avant que les corps de la petite Margot et de son père soient retrouvés pendus. La mort de la petite fille a suscité une énorme émotion à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin où elle était scolarisée.

Alerte à la pollution dans le Loiret

Comme en région parisienne et en Rhône-Alpes, la pollution aux particules fines a touché le Loiret au début du mois de décembre. Lig’Air, l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air en région Centre-Val de Loire, en a informé la préfecture qui a déclenché la procédure d'alerte. Durant l'épisode, il est recommandé aux habitants d'éviter les exercices physiques intenses en extérieur, de limiter les feux de cheminée, l'utilisation de groupes électrogènes et de privilégier le covoiturage ainsi que les transports en commun. Il s'agissait dans ce cas essentiellement d'une pollution locale, liée au chauffage, principalement au bois et au fioul.

"On a entendu une très forte détonation"

Le lundi 8 février au matin, de nombreux auditeurs appellent le standard de France Bleu Orléans, des coups de fil qui se multiplient également chez les pompiers et les gendarmes. Tous les interlocuteurs, des habitants du nord du département, disent avoir entendu un bruit ressemblant à une explosion. Il s'agissait en fait d'un avion de chasse parti à la poursuite d'un avion de ligne devenu muet au-dessus de la France. Dans l'urgence, il a dû passer le mur du son juste au-dessus de la Beauce.

Une naissance à la maternité de Pithiviers malgré la suspension d'activité

Alors que les accouchements avaient été suspendus par l'ARS à la maternité de Pithiviers faute de médecins, une naissance a tout même eu lieu le 14 juin dans l'établissement. Un médecin a pris la responsabilité de cet accouchement en urgence qui s'est bien déroulé. La fermeture de la maternité de Pithviers a suscité de nombreuses réactions dans ce secteur du Loiret au début de l'année 2016.

A Montargis, des amendes pour lutter contre les détritus dans les rues

Au début du mois d'août la ville de Montargis prend des mesures sévères pour lutter contre les détritus sur l'espace public. Comme le lui permet un décret publié le 27 mars 2015 au Journal Officiel qui instaure une contravention pour "abandon d'ordures et autres objets sur la voie publique", la commune a décidé d'infliger une amende de 68 euros à ceux qui jetteraient leur mégot de cigarette ou leur chewing-gum dans la rue. Les propriétaires de chiens indélicats sont aussi concernés, la ville a lancé une campagne d'affichage pour sensibiliser la population au coût engendré par ces comportements.

Le Loiret sous les eaux

Ce sont des images impressionnantes que l'on a pu voir fin mai début juin dans le département, des routes inondées, des villages coupés du monde, des maisons où l'eau s'infiltre partout suite aux crues de plusieurs cours d'eau. Les cours sont suspendus plusieurs jours, l'A10 coupée, la commune de Montargis est la plus touchée et il faudra du temps avant de réparer les dégâts dans tout le département.

Un aéroport à Césarville ?

On apprenait au mois de mars que la Beauce pourrait accueillir le troisième aéroport parisien dont on parle tant depuis plusieurs décennies. La commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale étudie très sérieusement cette hypothèse pour désengorger les aéroports de Roissy et d'Orly qui devraient arriver à saturation en 2034. Dans son rapport, il n'existe que deux options possibles : orienter le trafic supplémentaire dans les années à venir vers l'aéroport existant de Vatry, dans la Marne, à l'est de Paris ou alors construire un nouvel aéroport à Césarville, en Beauce. Une option qui étonne les parlementaires locaux qui s'en sont émus.

"Tout en Un" le projet de grande salle pour Orléans

Abandonnée en 2013, l'Arena voulue par l'ancien maire d'Orléans Serge Grouard ne verra jamais le jour, mais son successeur Olivier Carré, a lancé au début de l'été le projet du "Tout en Un" à côté du Zénith d'Orléans : une grande salle, un Parc des expositions et un Palais des congrès. Les travaux devraient débuter en 2018 pour un montant total de 100 millions d'euros.

L'A10 coupée pendant 10 jours suite aux inondations

Il aura fallu 10 jours au concessionnaire Vinci Autoroute pour rouvrir les sections de l'A10 au nord d'Orléans qui étaient fermées suite aux violentes inondations dans le Loiret. Sur l'autoroute, l'eau est montée par endroits jusqu'à 1 mètre 60, quatre secteurs de voie avaient été inondés au niveau d'Orléans, piégeant 300 véhicules et des centaines d'automobilistes qui avaient dû être logés en urgence. Malgré les moyens énormes déployés, les opérations de pompage mais aussi de contrôle avant de rouvrir à la circulation ont été compliquées pour Vinci Autoroute critiqué pour sa gestion de la crise.