Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loiret : les contributions au grand débat national ont fait leur entrée aux archives départementales

-
Par , France Bleu Orléans

Les quelques 251 cahiers remplis par les Loirétains ont fait leur entrée ce mercredi matin aux archives départementales. Les contributions sont désormais accessibles à tous : particuliers mais aussi historiens, chercheurs, sociologues...

Ce sont 251 cahiers qui ont été remplis par les Loirétains au cours du grand débat national
Ce sont 251 cahiers qui ont été remplis par les Loirétains au cours du grand débat national © Radio France - Cyrille Ardaud

Le grand débat national, c'est terminé depuis quelques jours ! Il n'est par exemple plus possible de contribuer en ligne depuis le 18 mars. C'est à cette période là que les maires des communes ont déposé les cahiers de doléances. Des contributions qui ont été d'ores et déjà transmises aux archives départementales.

Taline Aprikian, directrice de cabinet du préfet et Frédérique Hamm, directrice des archives départementales signent le bordereau de versement.
Taline Aprikian, directrice de cabinet du préfet et Frédérique Hamm, directrice des archives départementales signent le bordereau de versement. © Radio France - Cyrille Ardaud

Au total dans le Loiret, 251 cahiers ont été remplis (16 000 à l'échelle du pays). Une collecte de revendications, de plaintes de témoignages inédite depuis les cahiers de doléances de 1789. Frédérique Hamm est la directrice des archives départementales du Loiret : "On leur souhaite d'être aussi exploités que les cahiers de 1789 par les chercheurs, historiens, sociologues économistes d'aujourd'hui et du futur !"

Transition écologique, fiscalité et déserts médicaux

Désormais n'importe qui peut consulter ces contributions, qui ont aussi été numérisées et transmises à la Bibliothèque Nationale de France. C'est là-bas qu'elles seront traitées et analysées. La services de la préfecture du Loiret ont également lu ces messages de citoyens, dont la longueur varient grandement. Taline Aprikian est la directrice de cabinet du préfet : "On les a lus et on a regardé les sujets qui étaient abordés pour voir si c'était plutôt des problématiques locales ou nationales. On retrouve beaucoup de questionnements sur la transition écologique, la fiscalité, les services publics. Il y a une particularité chez nous, c'est l'accessibilité des services médicaux."

Dans certaines communes personne n'a écrit dans ces cahiers. Malgré cela, le Loiret est dans la moyenne haute des contributions, et fait figure de bon élève.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess