Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Adama, mineur étranger isolé à Orléans : "si tu n'as pas de logement, tu ne peux ni étudier ni travailler"

-
Par , France Bleu Orléans

On parle beaucoup des mineurs non accompagnés dans le Loiret : ces jeunes étrangers sont pris en charge par le Département jusqu'à leur majorité. Nous avons rencontré l'un d'eux : Adama Fofana, ivoirien logé dans une résidence à Orléans. Dans quelques mois, il devra quitter les lieux et est inquiet.

Adama Fofana, passeport en main dans son studio à Orléans.
Adama Fofana, passeport en main dans son studio à Orléans. © Radio France - Ousmane Yansané

Orléans, France

Adama Fofana est originaire de Côte d’Ivoire. Il est ce qu’on appelle officiellement un "mineur non accompagné". Hébergé depuis deux ans dans une résidence à Orléans, il vient de recevoir une lettre du conseil départemental du Loiret : à ses 18 ans, dans quelques mois, Adama Fofana ne sera plus logé et nourri par le Département. 

"Il [le Département] s'occupait bien de moi, mais à partir de la fin du mois, la situation va changer " explique t-il à France Bleu Orléans, l'air inquiet. Il nous reçoit dans son petit studio, simple mais propre, situé rue du Cloître-Saint-Paul dans le centre-ville d'Orléans.

Si tu n'as pas de logement, tu ne peux pas travailler

À la place de cet hébergement, le jeune ivoirien touchera ce qu’on appelle l’allocation jeune insertion Loiret, une aide de 450 euros. Une somme insuffisante pour couvrir tous ses besoins, explique Adama, qui a un travail : il est apprenti en jardinage au lycée de la Mouillère d'Orléans. " Si tu n'as pas de logement, tu ne peux ni étudier ni travailler " ajoute-il.  

Une mobilisation pour venir en aide aux mineurs isolés dans le Loiret

Le Département du Loiret estime déjà "faire beaucoup" pour ces mineurs étrangers isolés. "À ce jour, 322 mineurs non accompagnés sont pris en charge par le Département jusqu’à leur majorité ou la fin de leur année scolaire (...). Avec un budget multiplié par quatre, passant de près de 3 millions d'euros en 2016 à plus de 12 millions d'euros en 2018, aucune autre politique n’a bénéficié d’un tel effort sur cette période."

Début du rassemblement des mineurs isolés sur la place Martroi à Orléans.  - Radio France
Début du rassemblement des mineurs isolés sur la place Martroi à Orléans. © Radio France - Ousmane Yansané

Un rassemblement a lieu ce mercredi 21 août, place du Martroi à Orléans. Il a débuté par un tournoi de football, suivi  d'une manifestation en direction de la préfecture. " Nous voulons que la préfecture use de  son influence auprès du Conseil Départemental pour que soient rétablis les _accueils provisoires jeunes majeurs_, possibles pour les jeunes de 18 à 21 ans (...)" explique le collectif de soutien aux jeunes isolés étrangers du Loiret. 

Reportage signé Ousmane Yansané.

Choix de la station

France Bleu