Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Longuyon : une semaine après les inondations, une collecte pour les sinistrés

Une semaine après les pluies diluviennes, inondations et crues qui ont touché le village de Longuyon, ses habitants font preuve d'une grande générosité vis-à-vis des sinistrés. Depuis quelques jours, ils donnent massivement de l'électroménager, des vêtements, des jouets pour les sinistrés.

Lucette et son ami Jean-Paul repartent avec des dons
Lucette et son ami Jean-Paul repartent avec des dons © Radio France - Antoine Jeuffin

Une semaine après les inondations impressionnantes à Longuyon (Meurthe-et-Moselle), les habitants s'organisent pour venir en aide aux nombreux sinistrés que compte le village. Depuis le samedi suivant le déluge, la salle des fêtes Georges Brassens accueille tous les dons destinés à ceux touchés par les intempéries

De l'électroménager, des matelas, du linge de maison

Myriam arrive sur le parking avec une camionnette. Dedans, des meubles, un vélo pour enfant, un petit bureau. "C'est en bon état, presque tout est neuf, sourit la Longuyonnaise. Cela peut aider un enfant, peut-être un petit camarade de mon fils à l'école, à retrouver une vie plus agréable et pouvoir se reloger, je trouve que c'est bien aussi".  

La mère de famille n'a pas tout apporté à la salle, elle peut aussi donner un lit. "Si vous avez quelqu'un qui passe, qui veut un lit, n'hésitez-pas, vous passez mon numéro, il m'appelle et il vient le chercher chez moi!", glisse-t-elle aux bénévoles qui centralisent et trient les dons. 

Dans la salle, on trouve beaucoup de vêtements, en bon état et rangés par taille, mais aussi des conserves, des produits d'entretien, d'hygiène, des jouets, des télévisions, des lampes, des matelas ou encore des machines à laver. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les sinistrés saluent le coup de pouce 

Les Longuyonnais touchés par les crues apprécient le geste. Marie, qui préfère donner un prénom d'emprunt par pudeur, vit au rez-de-chaussée et tout son électroménager est par terre : "On a récupéré une machine à laver et un petit congélateur. C'est vraiment super, un grand merci à toutes les personnes qui ont donné", sourit la mère de famille. Son fils, Mathieu, linge de maison sous le bras, a pris "un peu de vêtements, de la literie, tout ce qui est housse de couette et couette". 

Un peu plus loin, Lucette, retraitée, a retrouvé un peu le sourire à la salle Georges Brassens. Elle repart avec une machine à laver, une lampe, et un jeu de société sous le bras pour sa petite fille qu'elle garde en ce moment : 

Je n'ai qu'une petite retraite, quand j'ai payé toutes mes factures, il me reste même pas 100 euros. Si j'avais dû racheter mon électroménager, j'aurais pas pu manger. C'est super, on va tout remettre comme il faut et je vais pouvoir retourner chez moi. 

Tous les sinistrés ne savent pas qu'ils peuvent profiter de ces nombreux dons, venus de Longuyon, des communes voisines, de Metz et de la Belgique. Les bénévoles vont faire du porte-à-porte pour les informer. Le surplus de dons partira ensuite en Belgique, pour aider les voisins eux-aussi durement touchés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess