Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Lot : des parents d'élèves ont créé une association pour maintenir l'école du village de Molières

mercredi 30 janvier 2019 à 18:29 Par Marion Aquilina, France Bleu Occitanie

Ecoles, bureaux de poste, hôpitaux : certains maires s'inquiètent de voir disparaître les services publics dans leur commune. Dans le Lot, à Molières, l'école publique a fermé. Des parents d'élèves ont créé une association pour maintenir ce service dans le village.

Cinq élèves de l'école Les Pitchouns à Molières dans le Lot
Cinq élèves de l'école Les Pitchouns à Molières dans le Lot © Radio France - Marion Aquilina

Occitanie, France

Dans le nord du Lot, dans un village de 380 habitants, à Molières, l'école publique a fermé en 2017 faute d'élèves. Des parents d'élèves ont décidé de prendre le relais en créant une école associative "Les Pitchouns de Molières". Le budget pour faire tourner cet établissement s'élève à 25 000€ par an. L'association s'est donc mise à organiser quine, soirée choucroute et marché de Noël pour collecter des dons.

Cela fonctionne très bien, ils sont des centaines à participer financièrement sauf la mairie comme le rappelle le maire, Jean-Marie Laborie : "On n'a pas le droit de donner des subventions à cette école associative mais c'est dommage parce qu'elle apporte beaucoup à la commune", notamment du passage dans l'épicerie du village selon certains habitants. Aujourd'hui, l'école compte 10 élèves en classe, l'année dernière ils étaient 14.

Reportage à l'école Les Pitchouns dans le village de Molières dans le Lot

Les services publics dans la partie ouest de l'Occitanie

La partie ouest de l'Occitanie compte 270 000 fonctionnaires. D'après les chiffres de l'Insee entre 2010 et 2016, le nombre d'agents de la fonction publique augmente : les deux départements où les hausses sont les plus importantes sont en Haute-Garonne avec 8 700 fonctionnaires supplémentaires entre 2010 et 2016 et dans le Tarn-et-Garonne avec 1 700 fonctionnaires de plus. Des baisses ont été enregistrées ponctuellement en 2011 en Ariège, en 2012 en Aveyron et en 2014 dans le Gers.

En France, on recense près de 5,5 millions de fonctionnaires dont le coût pour l'Etat est de 280 milliards d'euros selon un rapport de la Cour des Comptes de 2014. Le gouvernement a confirmé le gel du point d'indice qui n'a pas progressé depuis 2010 et a par ailleurs annoncé vouloir supprimer 120 000 postes d'ici 2022 dont 50 000 dans la fonction publique de l'Etat, soit un salarié sur cinq.

Débat sur les services publics sur France Bleu Occitanie

L'organisation des services publics est un des thèmes du grand débat national porté par le gouvernement. Dans ce contexte, France Bleu Occitanie organise donc un débat sur ce thème ce jeudi 31 janvier 2019 à 7h50 avec deux invités : le député LREM, Pierre Cabaré, et le secrétaire général de la CGT en Haute-Garonne, Cédric Caubère. 

Vous pouvez nous appeler au 05 34 43 31 31 et sur notre page Facebook vous pouvez nous dire comment vous vivez la situation chez vous, quelles sont vos solutions pour conserver votre école, votre bureau de postes ou vos commerces. Selon vous, les services publics ont-ils assez de moyens ?

Cédric Caubère, secrétaire général CGT en Haute-Garonne et Pierre Cabaré, député LREM de la 1ère circonscription de Haute-Garonne - Maxppp
Cédric Caubère, secrétaire général CGT en Haute-Garonne et Pierre Cabaré, député LREM de la 1ère circonscription de Haute-Garonne © Maxppp -