Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Loto du patrimoine : un deuxième tirage aura lieu le 14 juillet, de nouveaux jeux à gratter en septembre

jeudi 28 février 2019 à 12:04 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Dans le cadre de la Mission patrimoine confiée à Stéphane Bern, la Française des Jeux a annoncé ce jeudi qu'un deuxième tirage du loto sera organisé le 14 juillet. Deux jeux à gratter seront également mis en vente en septembre.

Les tickets grand format à 15 euros seront de retour.
Les tickets grand format à 15 euros seront de retour. © Maxppp -

Après un premier galop d'essai lors des Journées du patrimoine, la Française des Jeux a choisi le 14 juillet pour le deuxième tirage du loto du patrimoine. Les fonds collectés doivent servir à financer la restauration de monuments français. 

En faire un événement plus important" - La FDJ

Alors que l'an dernier, le lancement d'un jeu à gratter et le tirage du  "Super Loto" s'était concentré autour des Journées du patrimoine, la FDJ a opté pour le jour de la Fête nationale, afin "d'en faire un événement plus important". Le jackpot reste inchangé, à 13 millions d'euros. L'an dernier, deux millions de Français y avaient participé, pour 14 millions d'euros de mises, soit  30% de plus que lors d'un tirage moyen de loto.

Comme l'an dernier, le jackpot sera de 13 millions d'euros. - Maxppp
Comme l'an dernier, le jackpot sera de 13 millions d'euros. © Maxppp -

Les tickets grand format de retour

En marge des prochaines Journées du patrimoine (du 13 au 15 septembre), des jeux à gratter seront par ailleurs mis en vente. Le principe sera le même que pour les précédents concernant les tickets grand format. Ils coûteront 15 euros, avec sur chacun d'entre eux dix-huit monuments emblématiques, choisi parmi les 118 monuments en péril identifiées par la Fondation eu Patrimoine.

Cette dernière est encore actuellement en train de sélectionner ces 118 monuments. "Une attention particulière sera portée aux projets de centre-bourgs et de centre-villes", avait-elle annoncé en janvier. Plus de 3.000 sites étaient recensés sur le site internet de la mission, à quelques heures de la fermeture des candidatures le 28 février.

De nouveaux tickets à 3€

Nouveauté cette fois-ci : les tickets grands format seront accompagnés d'une gamme de douze tickets, présentant chacun un monument, proposés à 3 euros pièce pour un gain possible de 30.000 euros.

La première édition de cette opération, sous le patronage de Stéphane Bern, avait connu un vif succès, permettant à l'opérateur de jeux de verser 22 millions d'euros à la Fondation du Patrimoine. Après une polémique provoquée par le rétablissement de la taxation du loto par l'État, le ministre de la Culture avait promis que l'argent serait reversé à la Fondation. 21 millions d'euros ont donc fini par être "rendus" par l'État. "Il y a également eu environ six millions d'euros de financements privés collectés dans ce contexte-là, ce qui fait près de 50 millions d'euros supplémentaires", s'est félicitée la patronne de la FDJ.

Ce système de financement de la rénovation du patrimoine pourrait s'inscrire durablement dans le paysage, comme cela existe dans d'autres pays européens. C'est en tout cas la volonté de la Fondation du Patrimoine.