Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Louis Nicollin, président du club de foot de Montpellier, est mort

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu
Montpellier, France

Louis Nicollin, le patron du Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) est mort ce jeudi, alors qu'il fêtait ses 74 ans. Il a succombé à un malaise cardiaque dans un restaurant gardois.

Louis Nicollin
Louis Nicollin © Maxppp -

Le président emblématique du club de foot de Montpellier, Louis Nicollin a fait un malaise cardiaque jeudi à la sortie d'un restaurant de Garons, dans le Gard. Transporté vers l'hôpital Carémeau à Nîmes (Gard), il n'a pas survécu. Il est mort aux alentours de 18h.

Loulou fêtait ses 74 ans chez Alexandre, restaurant doublement étoilé au Michelin. Il était le seul président-fondateur d'un club encore en activité en Ligue 1.

"Immense tristesse" pour le club

Louis Nicollin était le président du groupe Nicollin, spécialisé dans le nettoyage et le ramassage et le retraitement des déchets ménagers et industriels. Il était également président du Montpellier Hérault Sport Club depuis 1974, date à laquelle il avait racheté le club (qui s'appelait encore Montpellier La Paillade), par amour du football. Le club a posté un message sur Twitter pour faire part de son "immense tristesse".

"Il était mon second père " Philippe Sers, commentateur du MHSC sur France Bleu Hérault

"Ce qui caractérisait Louis Nicollin, c'est qu'il n'y avait pas de rapport employé salarié, même si on l'appelait président. Louis Nicollin c'est un grand personnage du sport, mais un grand personnage tout court, il a fait beaucoup et pas seulement pour la vie associative et sportive et le rayonnement de Montpellier, il a fait beaucoup socialement, des gens lui doivent énormément.

C'était un passionné qui a toujours cherché à satisfaire son besoin de découverte et de partage. C'était un homme généreux à l'écoute. Je lui dois beaucoup, il était mon second père. " témoigne Philippe Sers, la voix du sport sur France Bleu Hérault, commentateur du MHSC depuis 30 ans.

Philippe Sers, journaliste sportif à France Bleu Hérault

Je suis profondément malheureux de la disparition de Louis, qui était plus qu'une part de moi-même et qu'un acteur majeur de la vie de notre radio. Depuis jeudi soir j'en ai perdu bien plus que la voix. Elle reviendra (c'est sûr), comme tant d'images inlassablement dans nos mémoires maintenant et pour longtemps... Loulou, vous me manquerez beaucoup.

Retrouvez l'interview de Philippe Sers, grand témoin du parcours de Louis Nicollin.

Philippe Sers
Philippe Sers © Radio France - France Bleu Hérault

"On n'a pas de mots, on perd un président qui était très proche de nous, il nous aimait comme si nous étions ses enfants, il va nous manquer terriblement. C'est le destin, le bon Dieu avait besoin de lui", a réagi le joueur du MHSC Vitorino Hilton. "Supporter de Montpellier, jamais on n'oubliera", a lâché, très ému, Tony, un supporter de longue date du MHSC, interrogé par France Bleu Hérault.

Tony, supporter du MHSC, très ému d'apprendre la mort de Louis Nicollin.

Le président du MHSC avait fait l'une de ses dernières apparitions publiques fin mai aux côtés des jeunes joueurs du club, après leur victoire contre Marseille en finale de la Couple Gambardella.

Louis Nicollin entouré des jeunes joueurs de Montpellier, vainqueurs de la Coupe Gambadella.
Louis Nicollin entouré des jeunes joueurs de Montpellier, vainqueurs de la Coupe Gambadella. © Radio France -

Un véritable amoureux du football

Louis Nicollin faisait partie des figures du football français, en raison de sa truculence et de sa passion pour le football (il possédait un musée où il exposait des centaines de maillots). Grand ami de Michel Platini, il a également été l'accompagnateur de l'équipe de France pendant des années en tant que représentant de la Ligue de football professionnel (LFP).

Bien sûr, Louis Nicollin c'était souvent "je t'aime moi non plus""- Jean-Bernard Sterne

Louis Nicollin est décédé au même âge et dans les mêmes conditions que Georges Frêche, l'ancien député-maire de Montpellier décédé en 2010, tout un symbole pour la ville.

"Non seulement Montpellier perd un grand homme, un grand président, mais le foot français aussi", résume le journaliste Jean-Bernard Sterne. Pour lui, "Louis Nicollin rentre dans le Panthéon des dirigeants français et évidemment, tout le monde ne dira que du bien de Louis Nicollin, et ce monde-là aura raison. Parce que au-delà d'un grand président, c'était également un bon homme, dans la mesure où il faisait du bien, il ne laissait jamais tomber les gens qu'il aimait, qui avaient servi son club". "Alors bien sûr, Louis Nicollin c'était souvent "je t'aime moi non plus", certains joueurs pourraient témoigner également, mais à un moment donné de leur vie il leur a toujours tendu la main et il est redevenu ami avec eux car Louis Nicollin c'était avant tout un passionné de foot, mais un homme de coeur, et ça, il ne faut pas l'oublier", conclut Jean-Bernard Sterne.

Le journaliste Jean-Bernard Sterne a le sentiment que tout le football français perd un grand homme.

LIRE AUSSI : VIDÉOS - Coups de gueule, petites phrases : les meilleures déclarations de Louis Nicollin

Le titre de champion de France en 2012

Quand il crée le Montpellier Hérault en 1974, le club est en septième division. Il lui fait gravir les échelons petit à petit, avec sa gestion familiale, jusqu'à remporter en 2012 le titre de champion de France. Il l'avait fêté en se faisant une crête comme certains de ses jeunes joueurs, orange et bleue, les couleurs de son équipe, une excentricité bien dans son style. "Je me trouve intronchable", disait-il de sa coupe de cheveux provisoire.

En 40 ans de carrière dans le foot, Loulou a recruté la star colombienne Carlos Valderrama, qui a indiqué jeudi soir avoir le sentiment que "c'est un père qui s'en va", s'est fâché puis réconcilié avec son grand ami, Michel Mézy, l'homme qui lui offrit son premier trophée, la Coupe de France 1990 (à l'issue de laquelle il faisait la bise au président Mitterrand), et s'est aussi distingué en traitant Benoît Pedretti de "petite tarlouze".

L'ancien entraîneur de l'AJ Auxerre Guy Roux assure n'avoir "aucun souvenir désagréable" de ses rencontres avec Louis Nicollin, et il précise que "c'était l'un des hommes du football français" qu'il a le plus rencontré. Un homme que Guy Roux estimait beaucoup : " y a d'autres présidents estimables beaucoup dans le football français bien sûr, mais avec sa personnalité, sa générosité, sa manière d'être direct, de dire ce qu'il pense sans jamais être méchant de l'intérieur, ça c'est assez rare."

Guy Roux : "On avait beaucoup d'estime, de respect"

Le futur stade de Montpellier portera le nom de Louis Nicollin

"C'était une grande gueule du foot français, il ne laissait personne indifférent, il avait un cœur énorme, il avait beau fustiger ses joueurs, ou tacler ses supporters, c'est parce qu'il les aimait", a déclaré jeudi soir l'humoriste montpelliérain Rémi Gaillard. "Les ruptures avec les coach étaient compliquées mais ils revenaient. Tout le monde l'aimait.

C'est une personne qui restera indissociable de Montpellier comme Geroges Frêche. Je veux lui dire merci pour tout, c'est le héros de mon enfance, merci pour cette coupe de France en 1990, merci pour le titre de 2012, pour toutes ces histoires qui ont fait le club de Montpellier. J'ai envie de lui dire, sois bien", a ajouté l'humoriste.

La réaction de Rémi Gaillard après le décès de Louis Nicollin

Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, explique avoir eu "des relations amicales" avec Louis Nicollin. "J'étais avec lui dernière lorsque les jeunes Gambardella ont été champions de France, c'était un homme atypique, très généreux", se souvient l'élu qui souhaite que le nouveau stade de Montpellier porte le nom de Louis Nicollin : "je voudrais lui dire que nous poserons la première pierre du futur stade en 2019 comme je m’y suis engagé et que ce stade portera son nom".

L'hommage du foot français

De nombreuses personnalités du monde du football français ont rendu hommage jeudi soir au président de club de Montpellier."C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris la disparition de Louis Nicollin", a réagi le président de la Fédération (FFF) Noël Le Graët. "Louis était un ami, un compagnon de longue date, nous avons commencé ensemble dans les années 70. C'était un grand dirigeant, une personnalité du football français, quelqu'un de très humain, passionné et passionnant".

La présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, a pour sa part estimé que "nous perdons un grand dirigeant du football français mais surtout un grand homme. Son humanité, son authenticité et sa générosité ont fait de Louis un être exceptionnel. Derrière sa personnalité incomparable se cachait un homme d'une grande sensibilité."

"Le monde du foot perd un sacré personnage", a tweeté le club des Girondins de Bordeaux, avec une photo de Louis Nicollin les cheveux teints en orange et bleu à l'occasion du titre de champion de France de Montpellier en 2012. "Quelle triste nouvelle (...) tu resteras dans nos mémoires Loulou !", a aussi lancé le club de Caen sur le réseau social, tandis que le FC Nantes arborait son écusson sur fond noir, en hommage à un "grand homme du foot français".

Guingamp, Monaco, Metz, Lyon, Lille, Angers, l'OM, Nice... de nombreux autres clubs ont affiché leur respect pour celui qui a longtemps dirigé le club de l'Hérault. "Mon président préféré, quelle tristesse, une pensée pour Laurent Nicollin et sa famille", a dit l'ancien buteur de Toulouse et de l'OM, André-Pierre Gignac, qui évolue aujourd'hui au Mexique, aux Tigres de Monterrey.

Le jeune prodige de l'AS Monaco, Kylian Mbappé, qui fait chauffer le marché des transferts cet été, y est aussi allé de son hommage : "un président emblématique du football français".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess