Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lourdes : le Sanctuaire rouvrira samedi 16 mai

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Alors que depuis ce lundi il est de nouveau possible de circuler librement, se pose à Lourdes le cas particulier du Sanctuaire. Les pèlerinages sont à l’arrêt, aucune messe publique ne peut y être célébrée, mais le lieu va rouvrir ce samedi 16 mai pour permettre un recueillement individuel.

Le Sanctuaire de Lourdes va rouvrir ses portes aux "pèlerins individuels locaux".
Le Sanctuaire de Lourdes va rouvrir ses portes aux "pèlerins individuels locaux". © Radio France - Benjamin Illy

Le Sanctuaire de Lourdes a fermé ses portes pour la première fois de son histoire à cause de l’épidémie de covid-19. Depuis, le lieu tourne au ralenti. Des messes y sont célébrées toute la journée et retransmises via la page Facebook du Sanctuaire - jusqu’à trois millions de vues par jour ! -, chacun peut toujours adresser ses intentions de prières, mais sur place, rien ne ressemble à la fréquentation d’un mois de mai "traditionnel".

L’accès à la grotte encadré

Dès ce jeudi, le Sanctuaire va préparer activement sa réouverture, effective ce samedi 16 mai à 14 heures. Il sera ensuite accessible tous les jours de 14 heures à 18 heures. En fin de semaine dernière, à l’occasion d’une visioconférence, le préfet des Hautes-Pyrénées, Brice Blondel, avait indiqué : "Il faut avancer prudemment sur cette question, en théorie les parcs et jardins du département peuvent rouvrir à condition que des mesures visant à prévenir les regroupements soient adoptées par les élus. Et en même temps, les lieux de culte sont ouverts mais sans cérémonie. Quand on met ensemble ces deux éléments, mon sentiment est que le Sanctuaire est un lieu de déambulation dans lequel il y a des lieux de culte". C’est sur cette base que la préfecture, avec les autorités du Sanctuaire, a travaillé à la réouverture du lieu.

"Ce Sanctuaire est fait pour les pèlerins, pour leur permettre de rentrer à nouveau, de faire les gestes qui sont les gestes habituels de Lourdes, c'est une joie, une source d'espérance et une émotion", confie à France Bleu Béarn Monseigneur Olivier Ribadeau Dumas, le recteur du Sanctuaire. Le port du masque sera obligatoire dans l'enceinte, où un parcours va être mis en place pour guider les pèlerins. Des membres des communautés religieuses permettront par groupe de dix personnes, de se rendre face à la grotte (détail des mesures à lire ci-dessous).

Le recteur du Sanctuaire de Lourdes, Olivier Ribadeau Dumas, a célébré plusieurs messes en solitaire à la Grotte durant le confinement.
Le recteur du Sanctuaire de Lourdes, Olivier Ribadeau Dumas, a célébré plusieurs messes en solitaire à la Grotte durant le confinement. © AFP - Olivier Bonaventure

Huit millions d’euros de pertes prévus

Cette réouverture qui sonne comme une bonne nouvelle pour les fidèles s’accompagne aussi d’inquiétudes au sein du Sanctuaire qui s’apprête à vivre une saison quasi-blanche. Les pèlerinages sont à l’arrêt, 70% des réservations pour le mois de juillet ont déjà été annulées, et les désistements s’accumulent aussi pour la fin de l’année. "C'est pour cela qu'en même temps que j'annonce cette réouverture avec joie, je lance un appel à tous ceux qui aiment Lourdes, explique le recteur. Le fait que les pèlerins ne soient pas venus pendant deux mois, que les pèlerinages soient en grande partie annulés, jusqu'au moins le mois de septembre, fait que le manque à gagner pour le Sanctuaire est estimé à huit millions d'euros. Il faut que l'on puisse redémarrer et préparer l'avenir. Nous avons des dépenses, parce que nous sommes une structure qui ressemble à une entreprise, avec des investissements à prévoir, pour que nous puissions vivre, il faut que nous soyons aidés, et c'est la générosité des pèlerins, qui ne s'est jamais démentie, à laquelle je fais appel avec force et beaucoup de reconnaissance."

Dans le sillage du Sanctuaire, c’est toute l’activité touristique lourdaise qui souffre. Peu de boutiques du centre-ville, boulevard de la Grotte et aux alentours, ont relevé le rideau ce lundi. Cette réouverture du Sanctuaire est attendue comme un premier appel d’air, un retour de pèlerins locaux d’abord, puis internationaux sans doute bien plus tard.

Les mesures prises par le Sanctuaire de Lourdes

  • Le Sanctuaire sera ouvert tous les jours de 14 heures à 18 heures à partir du samedi 16 mai ;
  • Accès par les portes Saint-Michel et Saint-Joseph où des hospitaliers accueilleront et informeront les pèlerins ;
  • Le port du masque sera obligatoire dans le Sanctuaire ;
  • Les membres de communautés religieuses de Lourdes, aidés par un marquage au sol, accompagneront par dix les personnes souhaitant se rendre face à la grotte ;
  • Face à la grotte (rive droite), aux chapelles de lumière, ainsi qu’aux robinets d’eau de la grotte, les pèlerins seront invités au respect des distances, facilité par un marquage au sol ;
  • Hospitaliers et gardes du Sanctuaire veilleront à ce que la durée du recueillement personnel soit raisonnable ;
  • Pas de reprise des célébrations en public, les piscines restent fermées.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess