Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Lourdes : une femme pose nue devant la grotte, le sanctuaire porte plainte

dimanche 2 septembre 2018 à 19:43 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn et France Bleu

Une femme de 34 ans a posé nue devant la grotte au sanctuaire, vendredi soir, devant des pèlerins venus sur ce lieu sacré pour les Catholiques. Cette Luxembourgeoise revendique une expression artistique, et devra s'expliquer devant le tribunal de Tarbes en mai pour "exhibition sexuelle".

La grotte, passage incontournable du pèlerinage à Lourdes.
La grotte, passage incontournable du pèlerinage à Lourdes. © Radio France - DG

Lourdes, France

Ce geste n'est évidemment pas passé inaperçu vendredi soir à Lourdes. La jeune femme est Déborah de Robertis, une Luxembourgeoise de 34 ans. Elle a été interpellée dans la foulée de son geste et placée en garde à vue pour "exhibition sexuelle", selon le JDD.  Elle parle d'une démarche artistique. 

Déborah de Robertis dit utiliser son corps pour réaliser des "performances artistiques". La photo prise à Lourdes est visible sur les réseaux sociaux. On la voit seins nus, les deux mains jointes et la tête couverte d'un voile bleu, comme si elle était en train de prier devant l'entrée de cette grotte, avec les cierges et la statue de la vierge en arrière plan. 

Le sanctuaire a porté plainte

Les responsables du sanctuaire, qui ont porté plainte, demandent "le respect du caractère sacré de ce lieu", surtout que des fidèles ont assisté à la scène, en pleine procession eucharistique. Certains sont même intervenus pour cacher son corps, avant qu'elle ne soit arrêtée par la police. 

Elle devra s'expliquer sur ce geste au tribunal de Tarbes le 19 mai 2019. Elle a déjà été convoquée plusieurs fois notamment après une performance similaire au musée du Louvre, près de la Joconde. Dans cette affaire à Paris, elle avait été relaxée, le tribunal ayant retenu "l'acte militant et artistique".