Société

Luc Lacoste : "Je serai le président le plus court de l'histoire de l'USAP"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon dimanche 10 janvier 2016 à 22:05

Mission accomplie pour les clubs de supporters
Mission accomplie pour les clubs de supporters - ZEBULON NOG

Les supporters ont procédé dimanche à un lâcher de peluches pour François Rivière. Luc Lacoste a donné en direct sur France Bleu Roussillon des dernières nouvelles rassurantes. François Rivière est de retour en pays catalan et a vu l'USAP battre Lyon.

Les peluches ont été jetées de bon cœur ! A peine la magnifique victoire de l'USAP enregistrée, les supporters ont jeté les peluches sur la pelouse pour François Rivière. La collecte a été excellente et de nombreuses peluches ont été placées dans le bureau de François Rivière.

Luc Lacoste, qui assure l’intérim de François Rivière, est venu en direct sur France Bleu Roussillon donner les dernières nouvelles. Le président de l'USAP a quitté Montpellier et est revenu en pays Catalan, mais dans un endroit tenu secret car "il ne lui faut pas de visite, il doit encore se reposer".

Dès la fin du match Luc Lacoste a eu François Rivière au téléphone : "Il avait une analyse très étonnante de la rencontre, il a la patate".

Luc Lacoste : "François a la patate"

 "On ne pouvait pas mieux démarrer l'année qu'avec cette extraordinaire victoire. Une victoire qui a été vue à la télé par François. Il m'a appelé et pour lui c'était une extraordinaire fête. C'est un match qui devra être un match référence pour avoir notre objectif de l'année. Quand on n'est pas une équipe meilleure que les autres, il faut bosser deux fois plus !

"François est rentré au pays. Je ne peux pas vous dire où il est exactement car pour l'instant ni la famille ni moi ne voulons qu'il ait trop de visites, même pas de visite du tout. C'est la recommandation des médecins, il doit se reposer. Or le problème comme vous savez avec François, c'est qu'il ne se repose jamais.

"Ce n'est jamais fini avec lui, il est à fond en permanence et pourtant c'est ce qu'il faut qu'il évite. François progresse à une allure impressionnante, c'est ce que nous disent les médecins. Je l'ai eu au téléphone tout à l'heure et il est parfaitement concret, coordonné. Il a même une analyse du jeu qui est étonnante. Il va se remettre vite. Ce que je vois est très rassurant et les médecins disent qu'il va plus vite que la normale. Il a une patate d'enfer donc il va vite nous revenir et je serai certainement le président le plus court de l'histoire de l'USAP."