Société DOSSIER : La ruralité : un enjeu électoral 2017

Luché-Pringé va perdre sa dernière agence bancaire

Par France Bleu Maine, France Bleu Maine mardi 31 janvier 2017 à 17:42

Les 1.650 habitants de Luché-Pringé (Sarthe) vont voir fermer la dernière agence bancaire de la commune. Ils espèrent garder le distributeur de billets.
Les 1.650 habitants de Luché-Pringé (Sarthe) vont voir fermer la dernière agence bancaire de la commune. Ils espèrent garder le distributeur de billets. © Radio France - Margaux Malinge

La commune de Luché-Pringé va perdre son agence du Crédit agricole dans les prochains mois, faute de fréquentation suffisante. Le distributeur de billets devrait rester, mais pour ce qui est des rendez-vous avec son conseiller, il faudra se rendre dans les communes voisines.

C’était la dernière agence bancaire du village. Le Crédit agricole se retire de la petite place de l’église de Luché-Pringé. Le distributeur de billets, lui, ne devrait pas être supprimé. Pour le maire, c'est encore un service qui disparaît.

Comment faire quand il n'y a plus de banque et qu'on est en zone blanche ?

La fréquentation était jugée trop faible

Vingt-quatre visites par semaine. Une moyenne qui justifie la suppression de cette agence pour la direction de la banque. Les habitants ne pourront donc bientôt plus rencontrer de conseillers à deux pas de chez eux. C’est ce que regrette Nathalie, cliente au Crédit agricole depuis plus de 20 ans. “C’est embêtant pour toutes les démarches courantes à faire au guichet… parfois, on aime bien rentrer dans la banque pour obtenir des renseignements … C’est important d’avoir une agence et un interlocuteur.”

La banque en ligne c'est bien, mais j'habite en zone blanche ! Anne, cliente du Crédit agricole de Luché-Pringé

Désormais, pour parler argent avec un conseiller, il faudra se rendre dans d'autres communes. Par exemple à La Flèche, à un quart d'heure de Luché-Pringé en voiture. C’est ce que compte faire Anne, cliente au Crédit agricole “depuis toujours”. Son mari travaille là-bas, l’occasion pour elle de faire un détour par la banque de temps à autre. D’autant plus que pour cette employée de mairie, la gestion en ligne est très compliquée. Pour cela, encore faut-il avoir du réseau. “Moi j’habite en zone blanche”, explique Anne. “On est beaucoup à rencontrer des difficultés pour avoir une connexion internet, donc les démarches en ligne, j’y crois peu. Mine de rien, on va quand même plus vite en allant directement sur place.” Une difficulté commune pour ceux qui vivent dans une commune rurale comme celle de Luché-Pringé.

Un nouveau coup dur pour les services en milieu rural

Il y a quatre ans, c'était l'agence du Crédit mutuel qui fermait ses portes. Les contraintes s’amplifient pour les habitants, se désole le maire de Luché-pringé, Marc Lesschaeve. “C’est assez impressionnant d’entendre ce double langage, où d’un côté on prêche pour la ruralité, et de l’autre, on retire des services comme celui-là. Ça oblige les gens à faire des déplacements, ce qui n’arrange pas tout le monde, c’est évident.” C'est notamment le cas pour les personnes âgées. Le maire compte d’ailleurs sur la banque pour assurer un service à domicile auprès de ceux qui ne peuvent absolument pas se déplacer, et qui n’auraient aucun accès à internet.

  - Aucun(e)
-

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.