Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Société DOSSIER : Les Bonnes Ondes

A Lucy-sur-Yonne, les habitants mettent la main à la pâte chaque premier samedi du mois

mardi 7 février 2017 à 4:00 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Chaque premier samedi du mois, les habitants font leur pain grâce à une boulangerie alternative associative. Le Bon accord : C'est son nom a repris du service grâce au premier adjoint du village, Jean-Louis Millot, boulanger de formation

Jean-Louis Millot enfourne le pain dans le four à bois du Bon Accord
Jean-Louis Millot enfourne le pain dans le four à bois du Bon Accord © Radio France - Isabelle Rose

Lucy-sur-Yonne, France

Dans la pièce attenante au fournil, des enfants sont attablés. Sur la table une grande bassine avec de la pâte. Silouan, méthodiquement, pèse chaque pâton pour faire du pain. A ses côtés, la petite Jade confectionne un croissant.

Les enfants façonnent des pains de toute sorte avant de les faire cuire dans le four à bois - Radio France
Les enfants façonnent des pains de toute sorte avant de les faire cuire dans le four à bois © Radio France - Isabelle Rose

"L’après-midi il y a des enfants qui viennent façonner la pâte que je cuis toute de suite pour qu’elles gardent leurs formes. Ensuite des habitants arrivent et confectionnent à leur tour des pains. On fait deux fournées de 40 kilos chacune. Le pain est cuit dans ce vieux four à bois."

— Jean-Louis Millot

Chaque pièce est ensuite cuite dans le vieux four à bois du Bon accord. Un fournil qui existe au village depuis très longtemps rappelle Jean-Louis Milllot : C’est un four que je connais depuis que je suis enfant, que j’ai vu fonctionner avec le boulanger du village et qui est resté à l’abandon pendant plusieurs années. Et ça me faisait mal au cœur de le voir comme ça. Du coup, j’ai remonté une association « Le bon accord » du nom de l’ancien hôtel dans le bâtiment duquel le four a été construit. Et j’ai relancé l’idée tous les premiers samedis du mois."

Ici, tout est basé sur l'échange et l’entraide. Le pain, cuit au feu de bois, est fabriqué à partir d'une farine bio produite sur la commune dans la ferme de Céline Faucheux. Elle troque sa farine complète et d’épeautre contre du pain. Plus tard dans la journée, midi les gens amènent des choses à cuire comme un gratin, des pizzas. Chacun apporte une bouteille et tout le monde déguste ensemble ce qui a cuit dans le fournil. C’est un lieu de partage de rencontre et d’échange.

"Ça permet aux gens de se rencontrer, c’est surtout ça qui est bien. Les gens ramènent des plats, on les passe au four et tout le monde partage, il n’y a pas d’histoire d’argent."

— Mike

Une fois par mois, ce sont donc entre 130 et 150 kilos de pain qui sont cuit dans le vieux four à bois. Le fournil du Bon accord perpétue aussi la tradition du pain beurré. Selon Jean-Louis, "c’est une tradition locale que j’ai toujours connu. Dans le village, dès qu’il y avait une fête, une animation, le boulanger faisait du pain beurré. Il était servi chaud sortant du four accompagné d’un petit coup à boire."

La recette du pain beurré

  • Prendre une baguette de pain pas trop cuite.
  • La couper sur la longueur.
  • Déposer successivement et généreusement sur chaque partie : des morceaux de beurre, du jambon, du gruyère râpé, du sel et du poivre.
  • Passer au four jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien fondus.
  • Déguster aussitôt. Idéal pour l’apéritif.
  - Aucun(e)
- Creative Commons - Babsy