Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lutte contre la drogue et les incivilités, pas de repos pour les gendarmes savoyards l'été

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Le Bourget-du-Lac, France

Tout l'été les gendarmes savoyards organisent des contrôles surprises sur les principaux lieux touristiques de la Savoie. Ils étaient ce vendredi au Bourget-du-Lac. Au programme, lutte contre les incivilités et la drogue le long des plages et dès les arrêts de bus.

Les gendarmes ont effectué des contrôles à un arret de bus au Bourget-du-lac
Les gendarmes ont effectué des contrôles à un arret de bus au Bourget-du-lac © Radio France - Luc Chemla

Pas de repos pour les gendarmes de la Savoie. Alors que les touristes profitent des vacances, eux organisent des contrôles tout au long de l'été dans les lieux les plus touristiques du département. Ils étaient ainsi ce vendredi au Lac-du-Bourget, le long des plages et à un arrêt de bus à Technolac, le plus proche de la plage. 

Un chien pour trouver de la drogue

Leurs objectifs sont de se montrer, lutter contre les incivilités  mais aussi la consommation de drogue. Pour l'occasion ils ont avec eux un maitre chien et son malinois. Il est entrainé à sentir et trouver de la drogue mais aussi de l'argent liquide et des armes. La quinzaine de gendarmes se place au terminus de la Ligne A du bus, à Technolac, tout près de la plage et attend ainsi que les bus arrivent les uns après les autres. 

Dès qu'il y en a un, plusieurs gendarmes montent alors à bord, expliquent la raison de leur présence puis le chien entre en action. Il renifle chaque passager des bus. La plupart sont jeunes, moins d'une vingtaine d'année. La recherche est infructueuse mais peu importe le but est également "de se montrer et marquer les esprits" explique un capitaine. 

Un gendarme de la brigade cynophile de Savoie
Un gendarme de la brigade cynophile de Savoie © Radio France - Luc Chemla

Une fois sorti du bus, les passagers forment deux files, se mettent les uns derrière les autres et doivent présenter une pièce d'identité.

Les passagers contrôlés sont les uns derrière les autres
Les passagers contrôlés sont les uns derrière les autres © Radio France - Luc Chemla

Les différents contrôles ont duré environ une dizaine de minutes. Personne n'a été verbalisé. Mais l'action fait son effet auprès des jeunes. "Cela fait flipper car au début on ne comprend pas pourquoi ils sont là", "Moi ça ne me choque pas et je trouve cela très bien. Je n'avais rien à me reprocher donc j'étais sereine", "On se demande s'il s'est passé quelque chose de grave puis ils nous rassurent. C'est bien de les voir. Mais j'ai quand même eu peur."

Après les contrôles à l'arrêt de bus, les gendarmes ont fait la même chose le long de la plage au Bourget-du-Lac.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess