Société

Lutte contre le tabac : faut-il durcir la législation ?

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 18 juin 2014 à 18:06 Mis à jour le jeudi 19 juin 2014 à 7:30

Bientôt la fin des paquets colorés ?
Bientôt la fin des paquets colorés ? © Maxppp

La ministre Marisol Touraine présente ce jeudi son projet de loi sur la santé. Un texte qui évoque l'accès aux soins, la rénovation de l'hôpital mais également la lutte contre le tabagisme. Plusieurs pistes sont à l'étude pour faire baisser le nombre de fumeurs en France.

On estime qu'il y aurait 16 millions de fumeurs en France. Le gouvernement envisage de durcir la législation pour faire baisser ce chiffre. Un groupe de travail parlementaire doit rendre ses propositions ce jeudi, après la présentation du projet de loi sur la santé de la ministre Marisol Touraine. Parmi les pistes de travail envisagées : l'interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics, la fin des duty free dans les aéroports ou la création d'une taxe mégot. Il s'agirait de créer une taxe de un centimes par paquet de cigarettes, pour financer le nettoyage des mégots : ils sont 65 milliards, jetés chaque année dans la rue ou dans la nature. Ils mettent 10 ans à se décomposer.

Tabac MT Mégots

Des paquets neutres pour faire baisser le tabagisme

Autre proposition : la création de paquets neutres, unis, blancs, pour rendre les cigarettes "moins séduisantes". Les paquets neutres sont déjà testés en Australie depuis décembre 2012.

Tabac ENRO Paquets neutres

Interdire les cigarettes dans les films et sur internet

Le groupe de travail parlementaire sur le tabac propose également d'interdire les cigarettes dans les films et sur internet, interdire également le sponsoring culturel, et les pratiques de lobbying à destination des élus ou des hauts fonctionnaires. C'est primordial, selon Gérard Mathern, ancien pneumologue de Saint-Etienne et Saint-Chamond, aujourd'hui à la retraite, membre de la société française des tabacologues.

Tabac BOB G.Mathern

Le tabac tue 70.000 personnes tous les ans en France.