Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lutte pour les droits des femmes : les propositions de la municipalité de Vienne

-
Par , France Bleu Isère

A l'occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le maire de Vienne, Thierry Kovacs, propose de mettre en place une assistante sociale dédiée aux violences conjugales au commissariat de la commune et de renommer une place au nom de Simone Veil.

Photo d'illustration prise lors de la journée internationale de lutte contre les violence faites aux femmes en 2018.
Photo d'illustration prise lors de la journée internationale de lutte contre les violence faites aux femmes en 2018. - Jean-Marc Quinet

En pleine campagne électorale et à l'occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le maire de Vienne, Thierry Kovacs veut montrer son engagement avec deux mesures. Le candidat à sa propre réélection propose d'ouvrir un poste d'assistante sociale au commissariat de Vienne. Elle sera chargée d'accueillir et de prendre en charge les femmes victimes de violences conjugales. "Nous pensons qu'une femme est plus en confiance face à une autre femme, peut-être qu'elle la comprendra autrement et lui permettra d'être plus rassurée pour s'exprimer plus librement", explique Michèle Cédrin, première adjointe au maire de Vienne en charge du dossier. 

Michèle Cédrin, première adjointe au maire de Vienne en charge du dossier de lutte pour les droits des femmes.

Le Champs de Mars rebaptisé

Thierry Kovacs veut par ailleurs rebaptiser le Champs de Mars à Vienne au nom de Simone Veil, en hommage à son engagement pour les droits des femmes. Le lieu se voudra pédagogique avec l'installation d'une plaque explicative. 

La municipalité de Vienne s'était déjà engagée, comme d'autres villes en France, en faveur des droits des femmes en instaurant un dispositif en partenariat avec le parquet de Vienne pour permettre aux femmes victimes de violences conjugales de réintégrer le domicile familial et d'éloigner le conjoint violent. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu