Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lycée Courbet de Belfort : une sensibilisation aux violences conjugales pour les élèves de Terminale

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un atelier de prévention pour lutter contre les violences conjugales. C’est ce que propose en janvier et février la gendarmerie de Belfort aux Terminales du lycée Courbet à Belfort. Le but : les sensibiliser à cette question pour éviter qu’ils ne se retrouvent dans des situations dangereuses.

Le lieutenant-colonel Loisier présentait cette formation aux violences conjugales aux terminales du lycée Courbet.
Le lieutenant-colonel Loisier présentait cette formation aux violences conjugales aux terminales du lycée Courbet. © Radio France - Juliette Mylle

"C’est bien ce genre de formation. Parce que sinon, ça peut nous arriver dans la vie active et on ne sait pas comment réagir." Valentine est élève en classe de Terminale. Avec elle, une soixantaine d’autres élèves du lycée Courbet de Belfort ont pu suivre fin janvier une présentation du Lieutenant-Colonel Loisier sur le thème des violences conjugales. 

"Le but, c’est de leur apprendre à identifier les signes qui montrent qu’on est dans une relation toxique", explique-t-il. Les diapositives défilent dans l’amphithéâtre : une sur les associations d’aide aux personnes victimes de violences conjugales de la région, une autre sur les effets aggravants de l’alcool et des stupéfiants...

Il leur fait également passer un autre document : "Ce sont les indices qu’il faut identifier pour savoir si vous êtes ou non dans une relation toxique", dit-il dans son micro. L’échelle passe de la remarque vestimentaire "non sollicitée" ("tu devrais mettre une jupe plus courte") aux violences physiques et insultes. 

Sensibiliser les adultes de demain

"C’est important que les Terminales soient sensibilisés à ces questions", explique Clara Péquignot, professeure de Sciences économiques et sociales et référente égalité filles/garçons de l’établissement. "Ils vivent leurs premières relations, ce sont les adultes de demain. Et ils risquent, malheureusement, d’être confrontés à ce genre de situation." 

En 2020, on a dénombré au niveau national 90 féminicides, contre 146 l'année précédente. Des résultats "encore trop modestes" mais "porteurs d'espoirs" pour le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti. 

"Prévenir les enfants, c’est bien aussi", constate Ilona, elle aussi élève en Terminale. "Parce que ça permet aux enfants de peut-être se rendre compte que leurs parents sont touchés et donc réagir." Les empêcher de tomber dans le piège de ces relations toxiques, mais également sensibiliser les citoyens de demain à réagir s’ils sont témoins de ce genre de scènes.

Aujourd’hui, on estime que seulement 18% des victimes de violences conjugales portent finalement plainte. Un chiffre en augmentation depuis 10 ans, mais pour le Lieutenant-Colonel Loisier, ce n’est toujours pas suffisant.

La formation a eu lieu mercredi 27 janvier, au lycée Courbet de Belfort, devant une soixantaine d'élèves de Terminale.
La formation a eu lieu mercredi 27 janvier, au lycée Courbet de Belfort, devant une soixantaine d'élèves de Terminale. © Radio France - Juliette Mylle
.
. © Radio France - Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess