Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mostafa Kerkri : "le CFCM n'a pas les moyens" de lutter contre le communautarisme

-
Par , France Bleu Bourgogne

On parle de laïcité, d'islam et de questions de société avec notre invité ce mardi matin. le président du Conseil régional du culte musulman Mostafa Kerkri réagit à l'actualité, de la fusillade aux abords d'une mosquée à Bayonne, jusqu'à la polémique sur le voile au conseil régional de Dijon.

Mostafa Kerkri, président du Conseil régional du culte musulman
Mostafa Kerkri, président du Conseil régional du culte musulman © Radio France - Arnaud Racapé

Nous sommes un peu plus de deux semaines après la polémique autour de cette maman d'élève voilée au conseil régional à Dijon. Polémique lancée par l'extrême droite, entretenue depuis au sommet de l'Etat par la classe politique, à commencer par Emmanuel Macron qui promet de lutter contre le communautarisme et la radicalisation. Le conseil français du culte musulman (CFCM) se réunit exceptionnellement aujourd'hui pour prendre position sur cette question du voile entre autres.

"Des attiseurs de haine"

Au coeur de l'actualité d'abord, la fusillade aux abords d'une mosquée à Bayonne ce lundi soir. Un homme de 84 ans, retraité, ancien militaire, ancien du Front national, a tout avoué en garde à vue. Incident isolé ou révélateur d'une fracture plus profonde ? Pour Mostafa Kerkri, le président du CRCM de Bourgogne, "c'est extrêmement grave et dramatique, cet homme de 84 ans aurait du passer paisiblement ses jours de retraites, hélas il y a dans notre pays des attiseurs de haine, qui cherchent à monter les citoyens contre les autres, et voilà ce que ça donne. On sent que les gens accusent, stigmatisent, soupçonnent injustement, et en toute impunité, la communauté musulmane, et ça ne veut pas cesser."

Définir le communautarisme

Emmanuel Macron appelle le CFCM à combattre le communautarisme et l'islamisme au côté de l'Etat, sous-entendu, il ne le fait pas assez au quotidien. Qu'en dit son représentant en Bourgogne ? "Le CFCM n'a pas les moyens pour cela, il faut le savoir. J'ai ici un verre, plus il y a de café, moins il y a d'air. Plus on enseigne l'islam tel qu'il est, moins il y a de problèmes et de dérives. C'est donc une question de moyens et de confiance mutuelle. J'aimerais d'abord qu'on définisse le mot 'communautarisme', le traduire en termes concrets, en tout cas l'islam en tant que religion n'est pas faite pour vivre en autarcie, loin de toute société. Mieux les musulmans sont éclairés par les enseignement de l'islam, mieux ils sont intégrés dans la société. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu