Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

#MadeleineProject : quand la vie d'une Berruyère passionne le Web

mercredi 4 novembre 2015 à 15:32 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry et France Bleu

Depuis quelques jours, la Toile s'enflamme pour un feuilleton pas comme les autres. Une journaliste raconte, à travers des tweets accompagnés de photos, la vie de Madeleine, l'ancienne locataire de l'appartement qu'elle occupe aujourd'hui, et qui lui a laissé une cave entière de souvenirs.

La vie d'une inconnue racontée grâce à sa cave
La vie d'une inconnue racontée grâce à sa cave © Fotolia

Tout commence par deux messages postés ce lundi sur Twitter.

 L'engrenage se met en place. Derrière la porte, des montagnes de cartons, de petites boîtes, de grosses valises, toutes soigneusement étiquetées. C'est l'héritage qu'a laissé l'ancienne locataire, morte il y a plusieurs années.

Clara Beaudoux, journaliste à Radio France et nouvelle occupante des lieux, a alors l'idée de raconter la vie de son illustre "prédécesseuse" à travers une série de tweets, accompagnés de photos. Très vite, l'ancienne locataire retrouve une identité, à commencer par son prénom.  

Le mot clé #Madeleineproject déchaîne les passions. Les internautes commentent, participent, s'émeuvent pour l'histoire de Madeleine, née en mars 1915 à Bourges. Au fur et à mesure, Clara déballe les cartons, ouvre les boîtes, et peu à peu, une histoire se dessine. 

"J'essaie en fait de brosser le portrait de Madeleine, explique Clara Beaudoux. Mais c'est compliqué : ce qu'on laisse dans une cave, par définition, ce n'est pas ce qui nous ressemble vraiment."_ _De diplômes en cartes postales, de photos de classe en liste de course, Clara, avec tact et bienveillance, redonne vie à cette vieille dame. "Le paradoxe, c'est que cette histoire passionne alors que personne ne voulait de ces affaires. La dernière personne a avoir un lien avec Madeleine, c'était son filleul. Lorsque je l'ai appelé pour lui demander s'il voulait récupérer ces affaires, il a dit que ça ne l'intéressait pas..."

On découvre ainsi que Madeleine aimé l'histoire, qu'elle voyageait énormément, qu'elle dessinait sans doute... et puis, soudain, Madeleine a un visage

Très vite, le phénomène MadeleineProject dépasse Clara : "J'ai gagné plus de 500 followers sur Twitter en quelques heures. Les gens m'envoient des messages d'encouragement. Des généalogistes me proposent leur aide. Il y en a qui me disent de faire un livre, un film, une exposition. Au départ, je pensais juste faire une brocante et garder les documents familiaux... mais là, j'avoue que ca me dépasse" confie Clara. 

Le mot clé (hashtag sur Twitter) Madeleineproject est l'un des plus consulté en France depuis le début de la semaine. Les médias se sont emparés du sujet et la vie de Madeleine se retrouve en Une de nombreux sites. 

Les médias suivent l'histoire de Madeleine - Radio France
Les médias suivent l'histoire de Madeleine © Radio France - Gaëlle Fontenit

Et vous, allez vous vous prendre au jeu ?