Société

Mauguio n'a plus de cabinet de radiologie

Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault lundi 19 décembre 2016 à 7:00

Le centre de radiologie de Mauguio
Le centre de radiologie de Mauguio © Radio France - Sébastien Garnier

L'unique cabinet de radiologie de Mauguio (Hérault), 17 000 habitants, vient de fermer ses portes. Le propriétaire, un médecin de 68 ans, n'a pas trouvé de repreneur. Les patients le regrettent.

C'est en 1983 que le docteur René Alonzo a ouvert ce cabinet de radiologie. Jusqu'à six radiologues se relayaient. Certains sont partis à la retraite, d'autres, à l'étranger. Le docteur Alonzo âgé de 68 ans ne pouvait plus faire "tourner la boutique" seul. Ces deux dernières années, il a cherché un repreneur, en vain.

"Les jeunes radiologues ne veulent plus exercer en libéral" ( Docteur René Alonzo)

Le docteur René Alonzo qui a ouvert le cabinet en 1983

Le docteur Alonzo qui a ouvert le cabinet en 1983 - Radio France
Le docteur Alonzo qui a ouvert le cabinet en 1983 © Radio France - Sébastien Garnier

D'abord, il y a une pénurie de médecins explique le docteur R.Alonzo. Quand je suis sorti de la faculté de médecine de Montpellier en 1980, nous étions 22 radiologues , désormais, il en sort seulement huit. De plus, les jeunes médecins ne veulent plus travailler en libéral. Ils préfèrent être salariés d'un hôpital ou d'une clinique afin de préserver leur qualité de vie. La gestion du personnel, l'entretien du matériel ne les intéresse pas.

Quatre salariées sur le carreau

Avec cette fermeture quatre salariées (deux manipulatrices et deux secrétaires) se retrouvent au chômage. Les patients eux sont un peu désemparés. Ils vont devoir se rendre à la clinique du Millénaire située à une dizaine de minutes en voiture. Pour les personnes âgées, c'est plus compliqué.

"C'est dommage, ça fait des années que toute ma famille viens là, surtout en urgence c'était très pratique" ( une patiente du cabinet )

Le maire de Mauguio (Yvon Bourrel) regrette lui aussi la fermeture du cabinet de radiologie. Il a été informé il y a seulement quelques semaines. Il propose d'aider les salariées à retrouver du travail et promet, si un repreneur se présente, de faciliter son installation.

Reportage au cabinet de radiologie de Mauguio